Retour

Retour à Fort McMurray : début d'un long processus, affirme Rachel Notley

La première ministre Rachel Notley a rendu hommage au courage des résidents de Fort McMurray et a remercié les centaines de personnes qui aident les sinistrés à se réinstaller, lors de la première journée de retour dans la ville dévastée par un feu de forêt.

Elle participait à un point de presse en mi-journée mercredi, en compagnie de responsables de la Ville.

Rachel Notley a souligné que le travail de reconstruction de la ville prendrait des années.

La mairesse de Fort McMurray, Melissa Blake, a quant à elle prévenu les sinistrés que le retour pourrait être un choc. Elle encourage ceux qui en sentent le besoin à aller chercher de l'aide.

Elle invite également les résidents à acheter des produits locaux durant la reconstruction pour encourager l'économie de la région.

Le directeur de la gestion des urgences de Wood Buffalo, Bob Couture, affirme qu'il est encore trop tôt pour dire si les quartiers détruits par les flammes pourront être reconstruits.

Questionnée à ce sujet par un journaliste, la première ministre a affirmé que le feu de forêt ne lancerait pas de nouvelles conversations sur l'exploitation pétrolière et ses répercussions sur les changements climatiques dans la province. Elle estime que ces réflexions avaient déjà débuté avant le désastre en Alberta.

Près de 15 000 évacués sont attendus à Fort McMurray pour cette première journée de retour à la maison, un mois après l'immense feu de forêt qui a détruit une partie de la ville du nord de l'Alberta, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le retour des évacués de la première zone a débuté vers 8 h et se déroule sans encombre. Les résidents d'Anzac, de Conklin, du centre-ville ainsi que de la Première Nation de Fort McMurray peuvent rentrer chez eux.

Des pancartes affichant des messages positifs tels que « Nous sommes forts » ont été installées un peu partout dans la ville pour leur souhaiter un bon retour et un livret d'information a été accroché à chaque poignée de porte des maisons.

Les sept centres d'informations mis en place dans la municipalité de Wood Buffalo pour venir en aide aux sinistrés ont ouvert leurs portes à 8 h. Les deux centres les plus importants sont situés à Fort McMurray : le premier à l'École secondaire Fort McMurray Composite et le deuxième au centre récréatif Westwood YMCA. Des provisions d'eau y sont notamment accessibles. 

Des commerces attendent encore d'être réapprovisionnés. Certains ne le seront qu'en début d'après-midi. Un centre médical a aussi été aménagé au collège Keyano en attendant que l'hôpital soit fonctionnel.

Les premiers résidents à pouvoir revenir à Fort McMurray ont pu se rendre chez eux pour constater les dégâts, récupérer des effets personnels ou, pour certains, retrouver leur maison intacte.

Demain le retour sera possible dans les quartiers de Parsons Creek, de Stone Creek, de Timberlea, d'Eagle Ridge et de Dickinsfield.

Les autorités rappellent qu'il n'y a pas d'eau potable et qu'il y a de l'essence à Wandering River, mais en quantité limitée. Les personnes souffrant de difficultés respiratoires, les aînés ainsi que les familles avec de jeunes enfants ont été priés d'attendre au moins jusqu'au 21 juin avant de prévoir leur retour.

Le feu de forêt ne menace plus la région, mais continue de grandir et a maintenant rasé 5187 kilomètres carrés. La température devrait aider les pompiers, notamment avec 60 % de probabilités d'averses, selon Environnement Canada.

 

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine