Accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe, Ugo Fredette a obtenu son congé du campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa et a été remis à la Sûreté du Québec (SQ) vendredi. Il sera ramené en sol québécois, où il devrait subir des interrogatoires.

Ugo Fredette, qui avait été hospitalisé samedi dernier dans la capitale nationale après une tentative de suicide, était demeuré inconscient jusqu'à mardi.

L’homme de 41 ans a été en mesure de parler avec son avocat jeudi.

Des agents de la SQ se sont déplacés à Ottawa vendredi, pour assurer son transfert en ambulance vers un centre hospitalier de la région de Montréal.

La comparution d’Ugo Fredette, prévue mercredi prochain au palais de justice de Saint-Jérôme, pourrait être devancée, selon son avocat. Celui-ci a confirmé à Radio-Canada que son client était apte à comparaître, après avoir subi des tests et une évaluation psychiatrique.

Ugo Fredette devra répondre du meurtre non prémédité de Véronique Barbe, retrouvée sans vie dans sa résidence de Saint-Eustache, jeudi dernier.

Il sera aussi interrogé par les enquêteurs sur la disparition et la mort d'Yvon Lacasse, propriétaire du véhicule dans lequel Fredette a été arrêté par les policiers de l’Ontario au terme d'une poursuite.

Âgé de 71 ans, Yvon Lacasse a été retrouvé sans vie mercredi dans un boisé de la municipalité de Harrington, dans les Laurentides, à la suite d’intenses recherches.

Ugo Fredette pourrait faire face à de nouvelles accusations en lien avec cette affaire.

Rappelons qu'Ugo Fredette a été arrêté le 15 septembre par la police de l’Ontario près de la municipalité de Griffith, au terme d'une cavale de plusieurs centaines de kilomètres. Fredette était visé par une alerte Amber. Un enfant de six ans qui était avec lui a été retrouvé sain et sauf.

L'homme à la barbe s’est manifesté

Un homme dans la quarantaine qui était activement recherché par la police pour avoir été vu en compagnie d'Ugo Fredette à Rouyn-Noranda, dans la nuit du 15 septembre, a finalement été interrogé par les enquêteurs.

Selon la SQ, après interrogatoire, l’homme qui était considéré comme un témoin important dans cette affaire n’aurait aucun lien avec le dossier d’Ugo Fredette.

La SQ remercie la population pour l’aide qu’elle a apportée dans cette affaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine