Considéré comme l'un des plus grands artistes de tous les temps, Prince a commencé sa carrière à la fin des années 1970 pour atteindre le sommet dans les années 1980. Ses créations étaient certes moins populaires depuis les années 1990, mais l'artiste, tant sur disque que sur scène, demeurait un favori des critiques.

Un texte d'Alain Labelle

LA MUSIQUE COMME FAMILLE

Prince Rogers Nelson est né en 1958 à Minneapolis, au Minnesota, d'un père pianiste de jazz et d'une mère chanteuse et travailleuse sociale.

LES DÉBUTS D'UN HOMME ORCHESTRE

En 1978, il produit et joue de tous les instruments sur son premier album For you. Il est, à 19 ans, le plus jeune producteur de tous les temps chez Warner. Puis, en 1980, il obtient son premier succès sur le Billboard. La chanson I Wanna be Your Lover, qui se trouve sur son album éponyme, grimpe au numéro 11 du top 100.

PREMIERS ALBUMS À SUCCÈS

Les albums Controversy (1981) et 1999 (1982) connaissent un certain succès aux États-Unis, en se classant au 212 et 9e rang du Billboard. Les chansons 1999, Little Red Corvette et Delirious grimpent dans les palmarès.

LA CONSÉCRATION PLANÉTAIRE

En 1984, le film Purple Rain, dans lequel Prince tient un rôle principal, le propulse au rang des superstars. La trame sonore qu'il a aussi composée atteint le sommet des palmarès un peu partout dans le monde. Les chansons When Doves Cry, Let's Go Crazy et Purple Rain deviennent pratiquement instantanément des classiques de la musique rock.

En 1985, il recevra l'Oscar de la meilleure trame sonore originale et deux Grammys. Il mettra aussi la main sur un autre Grammy pour avoir composé le succès I Feel For You de Chaka Khan. En outre, cette année-là, il écrit la chanson Nothing Compares 2 U, qui donnera ses heures de gloire à Sinéad O'Connor, en 1989.

LENDEMAIN DE CONSÉCRATION

En 1985, l'artiste publie Around the World in a Day. Même si l'album atterrit en première position des palmarès et que les chansons Raspberry Beret et Pop Life sont des succès, cette production n'arrive pas à égaler le succès de Purple Rain. En 1986, il réalise le film Under the Cherry Moon et sa trame sonore.

Si le film est un échec commercial, la chanson Kiss prend la première place des palmarès. En 1987, l'album Sign o' the Times se hisse à la 6e place du Billboard 200. Les chansons U got the look et Sign o' times connaissent du succès. Il compose aussi la trame sonore du Batman de Tim Burton.

UN ARTISTE PROLIFIQUE MOINS POPULAIRE

De 1988 à 2003, Prince est sans contredit l'un des artistes les plus prolifiques. Durant cette période, il publie pratiquement un album par année sans toutefois remporter de succès populaire. Certaines chansons, comme Diamonds and Pearls et Cream, grimpent quand même dans les palmarès.

En 1993, il se brouille avec sa compagnie de disques et change son nom pour Artist Formerly Known as Prince. Il reprend son nom original en 2000 lorsque son contrat avec Warner se termine.

L'ESTIME DES CRITIQUES ET DU PUBLIC

De 2004 à aujourd'hui, Prince a publié de nombreux albums acclamés par la critique. Musicology et 3121 connaissent de bons succès sur les palmarès internationaux. Ses spectacles, parfois annoncés à la dernière minute, sont très courus.

UN ENTERTAINER À PART

L'homme, qui a toujours cultivé le mystère autour de sa personne, était un artiste complet. Outre le musicien et le créateur d'un talent exceptionnel, il avait également une présence scénique tout à fait particulière. Certains Québécois se souviendront de son passage au Métropolis en 2011 lors du Festival de Jazz de Montréal. Les 2000 spectateurs présents ont eu droit à une prestation monumentale qui s'est terminée à 3 h 30 du matin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine