Retour

Rétrospective : les médias sociaux de 2016 en 16 événements

Des mouvements sociaux Black Lives Matter et #onvouscroit à la capture de Pokemon ou d'un dindon sauvage, l'année 2016 aura connu son lot de phénomènes viraux sur les médias sociaux. Voici notre sélection des 16 les plus marquants, à l'international comme au Québec.

1. #FEELTHEBERN - printemps

Si le premier tweet proposant le jeu de mots entre l'expression « Feel the burn » et le prénom du sénateur américain Bernie Sanders date du 6 mai 2015, #Feelthebern aura connu son envol lors des primaires démocrates entre M. Sanders et Hillary Clinton. L'équipe de Bernie Sanders aura réussi à mobiliser une importante masse de jeunes partisans sur les médias sociaux, sans pour autant remporter l'investiture du parti.

L'expression a marqué le web et connaît un certain renouveau depuis la défaite d'Hillary Clinton face à Donald Trump.

2. LE TOUPET DE DONALD TRUMP - printemps

De l'autre côté du spectre politique américain, les cheveux parfaitement bien peignés du nouveau président américain Donald Trump auront fait couler beaucoup de pixels. Inspirant de nombreux costumes d'Halloween, ils auront même droit à un compte Twitter.

Le rêve de bien des gens s'est finalement réalisé le 15 septembre lorsque l'animateur Jimmy Fallon a dépeigné M. Trump lors de son émission.

3. LES NOUVELLES « RÉACTIONS » SUR FACEBOOK - 24 février 2016

Le 24 février dernier, Facebook a répondu à la demande de ses utilisateurs d'avoir plus d'options que le traditionnel bouton « J'aime » en lançant 5 nouvelles réactions : « J'adore », « Haha », « Wouah », « Triste » et « Grr ». Certains internautes craignaient l'arrivée d'un bouton « Je n'aime pas », option écartée par le géant informatique. Ces nouvelles options ont même été adaptées lors de l'Halloween.

4. LE DINDON SAUVAGE - 31 mars 2016

Un reportage de TVA Gatineau est devenu viral le 31 mars 2016. Céline Poulin, une résidente de Gatineau, déplore le fait que ses assurances refusent de couvrir les dommages causés par l'irruption d'une dinde sauvage dans son salon. L'animal a notamment uriné sur un meuble, qui sera finalement remplacé grâce à l'argent récolté dans une campagne de sociofinancement lancée par une station de radio de Québec, en collaboration avec Michel Tremblay.

5. LA SENTENCE DE BROCK TURNER - 2 juin

L'ex-étudiant de l'Université de Stanford Brock Turner a été condamné le 2 juin 2016 à six mois d'emprisonnement avec une probation de trois ans pour le viol d'une jeune femme inconsciente en janvier 2015. La décision du juge Aaron Persky a soulevé un tollé; de nombreuses personnes ont notamment dénoncé une sentence jugée trop clémente. Turner, âgé de 20 ans à l'époque, a été reconnu coupable de trois chefs d'accusation qui auraient pu lui valoir 14 ans de prison. Les procureurs avaient réclamé six ans derrière les barreaux.

La victime, connue sous le pseudonyme d'Emily Doe, a fait publier une lettre sur le site web BuzzFeed expliquant la difficulté qu'ont les victimes d'agressions sexuelles à dénoncer leurs agresseurs.

Une campagne a été lancée afin de faire renvoyer le juge Persky, réélu à son poste cinq jours après avoir rendu sa sentence. Au final, Brock Turner a été libéré le 2 septembre dernier après n'avoir purgé que la moitié de sa peine.

6. COEUR DE PIRATE EST QUEER - 16 juin 2016

Dans une lettre ouverte publiée le 16 juin 2016 sur le site web Noisey dans la foulée de la fusillade d'Orlando, la chanteuse québécoise Coeur de pirate a annoncé se définir comme étant queer. Les réactions n'ont pas tardé sur Twitter et les autres médias sociaux.

La chanteuse a toutefois dû préciser la nature du terme.

7. BLACK LIVES MATTER - juillet 2016

Les relations entre la police américaine et la communauté afro-américaine auront servi de toile de fond à l'élection présidentielle. Les procès des officiers impliqués dans la mort de Freddie Gray, les morts d'Alton Sterling à Baton Rouge, en Louisiane, et de Keith Lamont Scott ont alimenté le mouvement Black Lives Matter, qui cherche à dénoncer le traitement des Noirs américains, plus susceptibles de se faire tirer dessus par les forces policières.

Créé en 2013, le mouvement a atteint différentes sphères de la société avec, notamment, les gestes de solidarité posés par des athlètes afro-américains tels que le quart-arrière des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, et des commentaires des vedettes de la NBA LeBron James, Carmelo Anthony et Dwyane Wade.

Des joueuses de la WNBA ont également porté des t-shirts arborant le slogan « Black Lives Matter ».

8. ALL LIVES MATTER - juillet

En réponse aux revendications de la communauté afro-américaine, un autre mouvement a également pris de l'ampleur sur les médias sociaux lors de la dernière année : celui de All Lives Matter. Préférant indiquer que toutes les vies comptent (autant celles des policiers que des Blancs ou des Hispano-Américains), cet autre mouvement s'attire son lot de critiques d'un côté comme de l'autre de la frontière. Le 13 juillet dernier, le chanteur du groupe canadien The Tenors a semé la controverse lors de son interprétation de l'hymne national canadien modifié dans le cadre du match des étoiles du baseball majeur. 

Même la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, s'est prononcée sur l'enjeu, indiquant que l'expression lui rappelle ceux qui demandent : « Pourquoi les hétérosexuels n'ont-ils pas de défilé? »

9. POKEMON GO - 6 juillet

Le phénomène de l'été a vu le jour le 6 juillet 2016 : Pokemon Go a propulsé vers le haut la valeur des actions en bourse de Nintendo en plus de dépasser Twitter en termes de nombre d'utilisateurs. Le jeu développé par la firme Niantic permet de capturer les fameuses créatures dans l'environnement immédiat des utilisateurs à l'aide de la technologie de réalité augmentée (et ce, même dans les bureaux de Radio-Canada et au Saguenay).

Le jeu a aussi causé son lot de problème de sécurité publique : cadavres découverts au Wyoming, montagnes de déchets laissés derrière le passage de hordes de joueurs à Toronto, intrusions sur des bases militaires canadiennes et entrées par effraction sur des propriétés privées.

10. LA SÉRIE STRANGER THINGS - 15 juillet 2016

Autre phénomène estival de 2016 sur les médias sociaux, la série Stranger Things, produite par Netflix, a joué sur la fibre nostalgique des admirateurs de films cultes des années 1980. Diffusée le 15 juillet dernier, la première saison est immédiatement devenue un incontournable pour les amateurs de séries télévisuelles. Racontant les péripéties de jeunes garçons et de leur meilleur ami mystérieusement disparu, Stranger Things reprend les codes cinématographiques des oeuvres de Steven Spielberg, de John Carpenter et de Stephen King.

Cette surcharge de références à d'autres oeuvres cultes a toutefois déçu certains cinéphiles, qui y voient un raccourci créatif. La seconde saison est prévue pour 2017.

11. LES « CLOWNS TERRIFIANTS » - à l'été

La propagation de vidéos et de photos d'individus déguisés en clowns effrayants a débuté aux États-Unis au cours de l'été 2016 pour ensuite se répandre dans certaines provinces canadiennes.

Un cas au Saguenay s'est avéré être une campagne de promotion pour un film amateur. Dans plusieurs autres cas, il s'agit de faire peur à des étrangers et de filmer la scène pour la diffuser sur les médias sociaux. En Ontario, des mesures ont été prises afin d'augmenter la sécurité autour des écoles.

En Floride, des citoyens ont passé l'Halloween armés afin de se défendre contre ces clowns. La chaîne de restauration rapide McDonald's a même limité le nombre d'apparitions publiques de sa mascotte Ronald McDonald pour ne pas amplifier le phénomène.

12. UNE NAGEUSE BRISE LES TABOUS - août

Pendant les Jeux olympiques de Rio de Janeiro, la nageuse chinoise Fu Yuanhui a évoqué ses règles après une course décevante, un sujet tabou dans l'univers sportif. « Mes règles ont commencé hier, je me sens très fatiguée. Je sais, ce n’est pas une excuse, je n’ai pas bien nagé quoi qu’il arrive », a-t-elle déclaré à la télévision chinoise. Sa franchise et sa bonne humeur ont fait sensation sur les réseaux sociaux.

13. RICARDO, « GENTLEMAN TRAPPEUR » - 14 septembre 2016

Proposant un « Portrait à l'huile (et au beurre) d'un ambassadeur de la Nouvelle France », le journaliste de ELLE France Julien Bouré a dépeint un Ricardo Larrivée rempli de clichés dans son article publié le 13 septembre 2016. La réaction sur Twitter fut immédiate et plusieurs utilisateurs se moquèrent de la vision du magazine français en créant le mot-clic #SelonLeElleFrance.

Elle France s'est excusé le lendemain, jouant d'autodérision dans une lettre publiée sur leur site web.

Pour sa part, le principal intéressé a aussi préféré rire de la mésaventure en s'en servant comme source d'inspiration pour son costume d'Halloween.

14. « ON VOUS CROIT » - octobre

Une vague d'entrées par effraction et d'agressions sexuelles commises sur le campus de l'Université Laval au cours de la fin de semaine du 15 au 16 octobre, en plus d'allégations d'agression sexuelle à l'encontre du député provincial Gerry Sklavounos, ont mené à une série de manifestations pour dénoncer la culture du viol. Cette série d'événements a réactualisé l'utilisation du slogan « On vous croit » lancé en octobre 2015 par le Regroupement québécois des Centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS).

15. SAFIA NOLIN À L'ADISQ - 30 octobre 2016

La lauréate du Félix de la révélation de l'année au dernier gala de l'ADISQ s'est attiré les foudres de plusieurs personnes en se présentant sur scène vêtue d'un t-shirt et d'un jeans, en lâchant quelques jurons et en traitant sa soeur de « grosse conne ». Alors que certains ont critiqué son « manque de classe », d'autres ont souligné les qualités hors normes de la chanteuse, qui a ainsi défié les conventions de ce genre de gala. Quelques jours plus tard, Safia Nolin a répliqué à ses détracteurs - dont les journalistes Lise Ravary et Sophie Durocher - dans une lettre publiée par le magazine Urbania.

16. KEN BONE - octobre

Avec sa moustache et son chandail rouge tomate, Ken Bone n'est pas passé inaperçu lors du deuxième débat présidentiel américain entre Hillary Clinton et Donald Trump. L'électeur indécis n'a fait que poser une question aux candidats sur l'environnement, mais son apparence singulière et son nom lui ont valu une popularité inespérée sur les réseaux sociaux. Dans les jours suivants, l'homme de 34 ans a donné des dizaines d'entrevues aux médias, a répondu à des questions sur Reddit, et est devenu un déguisement d'Halloween.

EN BONUS! - 5 décembre 2016

La chaussée était particulièrement glissante au centre-ville de Montréal le 5 décembre, comme le montrent ces images tournées à l'angle de l'avenue Viger et de la côte du Beaver Hall. Au total, 14 véhicules se sont télescopés. Personne n'a été blessé. En une journée, la vidéo publiée sur Facebook par Willem Shepherd enregistrait environ 20 millions de visionnements.

Et vous? Quel est l'événement qui vous a le plus marqué sur les réseaux sociaux cette année?

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine