Retour

Roland-Garros est terminé pour Bouchard et Auger-Aliassime, mais pas pour Andreescu

Eugenie Bouchard n'intégrera pas le tableau principal d'un tournoi du grand chelem pour la première fois depuis les Internationaux d'Australie de 2013. La Canadienne a abandonné à la suite d'un temps d'arrêt médical au tour initial des qualifications, à Roland-Garros, mercredi.

Menée 0-6 et 1-2 contre la Slovène Dalila Jakupovic, classée 13e tête de série et 121e raquette mondiale, Bouchard a rendu les armes en raison d'une blessure dont la nature n'a pas encore été dévoilée.

Elle avait accédé au tableau principal des 20 derniers événements majeurs avant son retrait mercredi.

La Québécoise, maintenant 167e mondiale, avait séduit le public français en 2014 avec une incursion dans le carré d'as. Ses parcours suivants sur l'ocre parisien ont toutefois été de courte durée. Elle a été éliminée d'entrée de jeu en 2015, puis au deuxième tour en 2016 et 2017.

Bianca Andreescu a quant à elle franchi son premier obstacle à la Porte d'Auteuil. Elle a surpris la Bélarusse Vera Lapko (no 1), favorite du volet qualificatif et 77e joueuse au classement de la WTA, en deux manches de 6-4 et 7-5.

Moins de veine dans le cas de l'Ontarienne Carol Zhao (no 23). L'Italienne Francesca Schiavone, championne en 2010 et finaliste en 2011, l'a vaincue 6-4, 3-6 et 6-3.

Les deux rivales étaient au coude à coude après deux tiers, mardi, lorsque la pluie s'est mise de la partie et a forcé les organisateurs du tournoi à reporter la confrontation.

Auger-Aliassime range sa raquette

Félix Auger-Aliassime ne se retrouvera pas aux côtés de ses compatriotes Denis Shapovalov et Vasek Pospisil dans le tableau principal.

Le Montréalais de 17 ans s'est incliné en deux manches identiques de 3-6 devant l'Espagnol Jaume Munar au deuxième tour des qualifications.

Auger-Aliassime avait atteint la finale des Internationaux de France chez les juniors en 2016. Quelques mois plus tard, il s'est repris avec un sacre à Flushing Meadows.

Par ailleurs, Hyeon Chung brillera par son absence puisqu'il souffre d'une blessure à une cheville. Il avait également tiré un trait sur le Masters de Rome.

« J'ai eu des ennuis en raison de ma blessure à une cheville durant toute la saison sur terre battue, a-t-il écrit sur Twitter. Une imagerie par résonance magnétique a révélé que j'avais accumulé du liquide dans l'articulation de ma cheville et qu'une intervention chirurgicale serait nécessaire. »

L'espoir sud-coréen, qui a célébré ses 22 ans samedi, pointe à la 20e place sur l'échiquier mondial.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine