Retour

Rosberg quitte la F1, avec son titre en poche

Nico Rosberg a décidé de quitter la F1. Il l'a annoncé lors de la conférence de presse en ouverture de la cérémonie de remise des prix de la FIA pour la saison 2016.

Le pilote allemand a expliqué avoir réalisé son rêve d'enfant, et qu'il voulait maintenant passer à autre chose.

« Je veux me retrouver en famille, loin de la pression de la F1, que je ne pourrais pas supporter une autre fois. »

Moins d'une semaine après son couronnement en tant que champion mondial au Grand Prix d'Abou Dhabi, Rosberg a pris le monde de la Formule Un par surprise.

Après 206 grands prix, 30 pole positions, 23 victoires et un total de 57 podiums au cours de sa carrière de 11 saisons, Rosberg a fait part de sa décision à quelques heures du gala de la Fédération internationale automobile (FIA) qui doit avoir lieu à Vienne en Autriche.

C'est sur sa page Facebook qu'il a expliqué son choix de quitter en pleine gloire, une décision qu'il mûrissait depuis un certain temps déjà.

« À Suzuka, alors que le titre se profilait, j'ai commencé à penser à abandonner la course automobile si je devenais champion du monde », a indiqué l'Allemand de 31 ans.

« Dimanche matin à Abou Dhabi, je savais que ça pourrait être ma dernière course (...) J'ai pris ma décision lundi soir », a-t-il poursuivi Rosberg

C'est avec l'écurie Williams que Rosberg avait fait ses débuts en Formule Un en 2006. Quatre ans plus tard, le fils de Keke, lui-même champion du monde en 1982, passait chez Mercedes pour qui il a couru sa dernière course.

Le patron de l'équipe, Toto Wolf a parlé d'une décision courageuse. « C'est une décision courageuse qui prouve la force de caractère de Nico », a indiqué Wolf, prévenu lundi soir, peu après Vivian, l'épouse de Rosberg.

Mercedes va désormais devoir trouver un remplaçant pour Rosberg. Le jeune Pascal Wehrlein, issu de la filière de la marque à l'étoile, a fait sa première saison de F1 chez Manor. Il est le favori en ce moment pour prendre la succession mais une autre surprise n'est pas à exclure, au bout de la saison la plus longue (21 GP) et la plus éprouvante de l'histoire de la F1, depuis 1950.

Outre Nico et Keke Rosberg, les Britanniques Damon et Graham Hill constituent le seul autre duo père-fils à avoir récolté des titres de champion du monde en Formule Un.

Plus d'articles

Commentaires