Retour

Russie et Angleterre menacées d'exclusion à l'Euro

L'UEFA menace l'Angleterre et la Russie de disqualification de l'Euro 2016 si de nouveaux cas de violences de leurs partisans venaient perturber l'allure du tournoi.

Cette annonce a été faite au lendemain des incidents survenus à Marseille avant et à la fin de l'affrontement entre les deux nations samedi.

« Nous demandons aux fédérations anglaise et russe d'appeler leurs supporteurs à se comporter de façon responsable et respectueuse », a mentionné le comité exécutif de l'UEFA, gouvernement du football européen, dans un communiqué.

L'UEFA a par ailleurs promis un « dispositif renforcé » du personnel de sécurité dans les stades en collaboration avec les autorités françaises après avoir reconnu « des problèmes de séparation » entre partisans au Vélodrome, lors des incidents en tribunes au coup de sifflet final du match nul de 1-1 entre les Anglais et les Russes.

L'Union européenne du football ne gère que les incidents dans les stades. Ce qui se déroule autour relève des autorités du pays hôte. Toutefois, l'UEFA a exprimé son « plus grand dégoût » des violences survenues dans le centre de Marseille en marge de cette rencontre classée à risque.

L'UEFA a également fait part de ses « préoccupations sérieuses » devant les incidents survenus à la fin du match Angleterre-Russie au Vélodrome. « Ce type de comportement est totalement inacceptable et n'a pas de place dans le football », dit encore l'Union européenne du football.

L'UEFA a d'ailleurs ouvert dimanche une procédure disciplinaire contre la fédération de Russie pour les incidents impliquant ses supporteurs au Vélodrome à la fin du match.

Il est reproché aux Russes des perturbations dans les tribunes, un comportement raciste ainsi que le lancer de fumigènes et de projectiles.

L'instance disciplinaire de l'UEFA examinera ce dossier le 14 juin.

Scènes indignes et inacceptables

La FIFA a condamné dimanche des « scènes indignes et inacceptables » après les violences « perpétrées par une minorité de fauteurs de troubles idiots », à Marseille.

« Des événements tels que l'Euro sont suivis par des millions de personnes autour du monde », déplore la FIFA quant à ces incidents émanant d'individus « qui n'ont rien à faire dans le football et rien à voir avec ses vrais fans ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine