Retour

Saint-Valentin, P.Q., le village de l'amour

Tout tourne autour de l'amour ces jours-ci à Saint-Valentin, dans la région du Haut-Richelieu. La municipalité de quelque 500 âmes met tout en place pour célébrer la fête des amoureux.

Un texte de Léo Kalinda à Désautels le dimanche

Si le père Noël a son village, saint Valentin a également le sien. Le Festival de la Saint-Valentin est la vitrine de la municipalité. La 22e édition est de loin la plus osée. Ainsi, cette semaine, les Valentins et les Valentines majeurs ont applaudi les Rebelles, un groupe de six ex-danseurs du cabaret érotique montréalais, Le 281.

Toute l'année, dans l'espoir d'attirer un maximum de gens, les Valentins et les Valentines se mobilisent pour vanter leur beau petit village. C'est le cas aujourd'hui, comme il y a 14 ans, quand j'ai visité la « capitale de l'amour ».

Une vraie campagne, des champs à perte de vue, à 10 kilomètres du Vermont et de l'État de New York. Partout des « Joyeuse Saint-Valentin », partout des coeurs, devant les maisons et même sur les toits.

Mon guide, Luc Van Velzen, éminent citoyen de Saint-Valentin, en était conseiller municipal; il l'est toujours. Écoutez-le parler de son village dans l'extrait ci-dessous.

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici.

La « messagère de l'amour »

À Saint-Valentin, le bureau de poste reçoit chaque année des milliers de lettres d'amour en provenance du monde entier. Lorsque j'y suis passé en 2002, la maîtresse de poste, Claire Langevin, m'a raconté ce qu'elle faisait de tout ce courrier. Écoutez-la dans l'extrait ci-dessous.

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Vous voilà prévenus! Vous vous y prenez tôt l'an prochain pour que vos lettres d'amour parviennent à temps. Joyeuse Saint-Valentin!

Plus d'articles