Retour

Sainte-Agathe demande à des juifs hassidiques de quitter une résidence

Après des années de plaintes, la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, dans les Laurentides, a obtenu un jugement de la Cour supérieure du Québec ordonnant aux membres d'une congrégation juive hassidique occupant une maison dans un quartier résidentiel de quitter le bâtiment d'ici dimanche après-midi.

Toutefois, le maire de la municipalité Denis Chalifoux explique que des pourparlers avec les propriétaires de la maison ont mené à une entente : les lieux seront évacués au plus tard le 26 juillet.

« On a parlé avec les propriétaires et on a eu une bonne collaboration de leur part. Il faut penser qu’il y a des enfants là-dedans qui doivent être relocalisés. Et comme les pourparlers vont bien, on s’est entendus avec eux hier. C’est pas mal final qu’on leur donne jusqu’au 26 juillet pour quitter les lieux », dit-il.

Située rue des Bouleaux, la résidence accueille l'été une trentaine de jeunes provenant du Québec, de l'Ontario, des États-Unis et d'outre-mer.

Selon la poursuite déposée par la Ville, l'immeuble devient alors à la fois une école religieuse, un lieu de culte et un dortoir, ce qui cause des problèmes aux voisins.

Certains se plaignent depuis des années d'un va-et-vient constant et du bruit qui trouble le calme jusqu'à tard dans la nuit, d’autres des tas d’ordures qui s’accumulent sur le terrain.

Depuis août 2015, la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts demandait à la congrégation de respecter le règlement de zonage et de cesser d'utiliser le bâtiment à des fins multiples.

Des représentants de la congrégation s'étaient engagés à le faire, mais la vocation des lieux demeure toujours inchangée.

Les voisins interrogés se disent maintenant contents du dénouement de la situation, mais certains affirment être sceptiques et attendre de voir si la maison sera bel et bien vidée de ses occupants.

« L’année passée aussi on s’est fait dire qu’ils allaient quitter. Mais ils ont quitté à la fin de l’été, quand l’école a recommencé », a commenté une voisine.

La congrégation hassidique a refusé d’accorder une entrevue à Radio-Canada.

Avec les informations de Mélissa François

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine