Retour

Salim Alaradi a quitté les Émirats arabes unis après 645 jours de détention

Le Canadien Salim Alaradi, qui a été libéré mardi aux Émirats arabes unis, a finalement pu quitter le pays où il était emprisonné depuis deux ans.

Le Windsorois avait été acquitté lundi de l'accusation d'avoir amassé et envoyé des fonds à l'étranger sans la permission des autorités émiraties.

Des diplomates canadiens négociaient depuis 24 heures la possibilité de le faire sortir du pays, parce qu'il était toujours sous le coup d'une interdiction de vol.

L'Ontarien a pu monter à bord d'un avion à destination d'Istanbul, où sa famille l'attend et où il doit subir des examens médicaux pendant une semaine.

Il devrait rentrer ensuite au Canada.

Juste avant le décollage, Salim Alaradi a enregistré un message vidéo pour remercier tous ceux qui l'ont soutenu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine