Retour

Samantha Higgins conduite à son dernier repos

Les funérailles de Samantha Higgins, jeune mère de famille victime d'un meurtre il y a près de 2 semaines, ont été célébrées samedi après-midi dans la chapelle d'un complexe funéraire de l'arrondissement LaSalle, à Montréal.

Le corps de la  femme de 22 ans, qui résidait à LaSalle, avait été découvert démembré, dans un sac de plastique, le 9 juillet, à Hinchinbrooke en Montérégie, trois jours après que la victime eût été portée disparue.

Arrêté le 13 juillet, le conjoint et fiancé de Mme Higgins, Nicholas Fontanelli, 22 ans, a été accusé de meurtre prémédité et d'outrage à un cadavre. Il doit revenir en cour le 17 août. Le motif du meurtre n'a pas été précisé.

Le couple avait deux enfants, une fillette de quatre ans et un garçon de trois mois.

À la demande du public, les proches de la famille ont lancé une campagne de financement pour recueillir des dons. Les fonds serviront à payer les funérailles et à venir en aide aux deux enfants de la victime. Déjà, plus de 8000 $ ont été amassés. Laurie McKernan, une amie de la famille qui s'occupe de la campagne, se dit touchée par la générosité des donateurs.

Mme McKernan a aussi invité le public à rester respectueux dans les commentaires qu'ils laissent sur la page Facebook dédiée à la mémoire de Samantha Higgins, faisant référence à certains internautes qui auraient publié leurs propres hypothèses à propos des circontances du décès de la vicitme.  

« Samantha était une bonne mère, aimante, elle était capable d'illuminer une pièce en y entrant. Son sourire était incroyable. », a déclaré Mme. McKernan, qui se considérait un peu comme la tante de la victime.

Plus d'articles

Commentaires