Retour

Santé: 49 Premières Nations ontariennes s’entendent avec les gouvernements

Les autorités en charge du système de santé des Premières Nations du nord de l'Ontario ont annoncé, lundi, avoir entériné une charte qui remet le contrôle des décisions aux Premières Nations.

L’entente – signée par la ministre de la Santé au fédéral Jane Philpott, le ministre de la Santé au provincial Eric Hoskins ainsi que le grand chef de la Première Nation Nishnawbe Aski (NAN) Alvin Fiddler – doit servir de cadre à une passation des pouvoirs vers les gens qui s’occupent déjà de la santé dans ces régions.

M. Hoskins a déclaré que le système de santé, tel qu’il fonctionne présentement, représente un système « colonial » qui ne dessert pas les communautés des Premières Nations adéquatement.

Les trois politiciens ont signé l'entente pour les caméras lundi, mais très peu de détails concrets ont été dévoilés.

La crise des suicides dans les Premières Nations du nord de l’Ontario s’est retrouvée au cœur des discussions entre les trois paliers de gouvernement. Selon M. Fiddler, « il était temps qu’une entente du genre arrive, surtout avec ce qui est arrivé dans la dernière année ». Plusieurs communautés du nord de l’Ontario, dont Wapekeka et Pikangikum, ont vu plusieurs de ses jeunes se suicider dernièrement.

Un groupe de médecins ontariens a publié une lettre ouverte au gouvernement fédéral demandant une intervention immédiate d'aide en santé mentale pour les Premières Nations plus tôt lundi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine