Retour

Seattle aura un amphithéâtre moderne en 2020

Seattle a fait un pas important vers le retour de la NBA... et la possible arrivée de la LNH.

Le maire Ed Murray et le groupe Oak View doivent annoncer mardi un projet de rénovation du KeyArena au coût de 600 million de dollars américains (730 millions de dollars canadiens).

Le même jour, le maire Murray a démissionné de ses fonctions. Son cousin l'a accusé publiquement d'agression sexuelle. Il est la cinquième personne à faire une telle sortie. « Alors que ces allégations sont fausses, il est important que mes problèmes personnels n'affectent pas le bon fonctionnement du gouvernement municipal », a-t-il dit dans un communiqué.

Un échéancier de trois ans a été évoqué dans un protocole d'entente convenu entre Seattle et Oak View Group. Il sera présenté au conseil municipal mardi, mais la version finale de l'entente ne sera pas soumise à un vote avant le mois de décembre au plus tôt.

Malgré tout, ce protocole d'entente se veut un important pas en avant dans la revitalisation de l'aréna dont la ville est propriétaire. Les dirigeants municipaux estiment que ce partenariat public-privé pourrait finalement attirer la Ligue nationale de hockey ou la NBA, voire les deux.

Oak View Group croit que l'aréna pourrait être prêt à compter d'octobre 2020 si les approbations environnementales sont obtenues et que la démolition de l'édifice actuel commence en octobre 2018.

« Je pense que la partie la plus importante de ce protocole d'entente est le fait qu'il indique très clairement aux ligues que ce projet va se réaliser. Nous avons un accord avec la ville. Ils sont très décidés à construire un nouvel amphithéâtre ici et à s'associer à nous, a déclaré le président-directeur général Tim Leiweke, d'OVG.

« Mais plus important encore, [le protocole] envoie maintenant un message très fort à la NBA et à la LNH qui s'interrogent: 'Ouais, ça va se faire avec la ville? Sera-t-il possible d'atteindre la ligne d'arrivée? Sera-t-il possible d'en venir à un accord avec les politiciens de Seattle et face au processus de Seattle, comme tout le monde aime l'appeler? a déclaré Leiweke.

« Nous envoyons clairement un message à tous que cela va se faire, l'amphithéâtre sera construit et nous sommes prêts maintenant à obtenir une et, espérons-le bientôt, deux équipes. »

Les SuperSonics de Seattle ont joué au KeyArena jusqu'à leur déménagement à Oklahoma City en 2008.

Leiweke était président de Maple Leafs Sports and Entertainement, le groupe propriétaire des Maple Leafs, des Raptors et du Toronto FC.

Un porte-parole de la NBA a indiqué que la ligue « n’est pas engagée dans le processus de construction à Seattle et n’a pas de projet d’expansion pour le moment ».

De son côté, la LNH n'a pas caché son intérêt pour Seattle, 14e marché médiatique du pays et le seul du top 25 qui ne compte pas sur un club de la LNH ou de la NBA. Le commissaire adjoint Bill Daly a confirmé que le groupe Oak View souhaitait acquérir une concession de la LNH. « Nous surveillons la situation. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine