Retour

Seattle remporte la Coupe MLS en tirs de barrage à Toronto

Les Sounders de Seattle ont remporté la première Coupe MLS de leur histoire avec une victoire en tirs de barrage 0-0 (5-4) contre le Toronto FC, samedi soir dans la Ville Reine.

Le Toronto FC a dominé une bonne partie du match, mais le gardien Stefan Frei, ancien porte-couleurs des Reds, leur a fermé la porte.

Frei a notamment stoppé une chance en or de Jozy Altidore en période de prolongation. À la 108e minute, l'Américain a dirigé une tête dans la lucarne, mais le gardien suisse, du bout des doigts, a repoussé le ballon.

Altidore a été le premier à s'élancer en tirs de barrage. Il a marqué sans problème. Après cinq tours, c'était l'égalité 4-4.

Justin Morrow a frappé la barre transversale pour le TFC, puis Román Torres a marqué pour décider du sort du match.

Neuf des 20 finales précédentes avaient aussi requis la présentation d'une prolongation et trois avaient atteint les tirs au but.

« Bien franchement, quand on s'est rendu en tirs de barrage, je ne ressentais pas grand-chose, a dit l'entraîneur-chef de Toronto, Greg Vanney. Ce n'est pas comme ça que vous voulez finir un match comme celui-là, une saison comme celle-là. »

Vanney a aussi expliqué sa décision de retirer l'attaquant italien Sebastian Giovinco en fin de match. « Ce n'est pas comme si je voulais le faire. Il ne pouvait plus bouger. »

Chad Marshall et Joevin Jones ont hérité de cartons jaunes pour Seattle. Michael Bradley a également été réprimandé en fin de première mi-temps.

Toronto a terminé le match avec 52,4 % de la possession. Les Torontois ont totalisé 19 tirs, dont 7 cadrés. Seattle ont envoyé 3 ballons en direction du filet torontois, mais Chad Irwin n'a pas eu à faire un seul arrêt.

Les deux équipes en étaient à leur première participation à la finale de la Coupe MLS. Le TFC a raté les éliminatoires à ses huit premières campagnes et avait perdu contre l'Impact de Montréal au premier tour la saison dernière.

Les Sounders s'étaient qualifiés pour les éliminatoires à chacune de leurs huit campagnes en MLS, mais ils n'avaient jamais franchi la finale d'association avant cette saison.

Ils ont connu une transformation en cours d'année, alors qu'ils gisaient dans les bas-fonds du classement de l'Association de l'Ouest en juillet.

Le match s’est joué devant une foule de 36 000 personnes, un record pour le BMO Field.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine