Retour

Sécurité accrue lors du défilé de la fierté gaie à Toronto

Il y aura plus de policiers et de gardes de sécurité, lors du défilé de la fierté gaie à Toronto le 3 juillet. Une annonce qui survient tout juste après la tuerie qui a fait 49 morts dans une discothèque gaie d'Orlando en Floride.

Des inspections plus rigoureuses des sites du festival auront également lieu. 

« On reçoit des lettres haineuses presque tous les jours », raconte le directeur de Pride Toronto, Mathieu Chantelois.

Malgré tout, les organisateurs du festival ne veulent pas créer un climat de peur. Les policiers additionnels seront donc habillés en civil.

Mathieu Chantelois précise que son organisme avait déjà mis en place un plan « solide » après l'attentat survenu lors du marathon de Boston en 2013.

D'autant plus qu'en 2014, Toronto avait été cette année-là l'hôte du World Pride.

Il ajoute que la sécurité avait déjà été renforcée cette année, parce que le premier ministre canadien Justin Trudeau marchera dans le défilé.

Le directeur de Pride Toronto explique que les noms de toutes les victimes seront lus dans le cadre du défilé et qu'une minute de silence sera observée à leur mémoire.

Veillée

Dimanche soir, plus de 1500 personnes se sont réunies dans le village gai de Toronto pour une veillée à la chandelle à la mémoire des victimes d'Orlando.

Plusieurs politiciens étaient présents, dont la première ministre ontarienne Kathleen Wynne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine