Retour

Shapovalov renverse Tsonga et passe au troisième tour à Flushing Meadows

Solide dans toutes les facettes du jeu, le jeune Canadien Denis Shapovalov l'a emporté 6-4, 6-4 et 7-6 (7/3) sur le Français Jo-Wilfried Tsonga, mercredi soir, au deuxième tour des Internationaux des États-Unis.

La 69e raquette mondiale a amorcé le match en lion au stade Arthur-Ashe et a brisé Tsonga au premier jeu.

Puis, il a pris l'avance 4-3 en deuxième manche grâce à une double faute du Français.

La troisième manche s'est terminée au bris d'égalité, dominé par Shapovalov, qui a remporté le match en seulement 2 h 11 min.

« J'ai joué à un très haut niveau aujourd'hui. C'est incroyable, a commenté Shapovalov. Je ne sais pas comment, mais j'ai réussi à demeurer décontracté et tenter les coups que je voulais pendant tout le match. Je suis simplement resté calme, j'ai attendu les occasions et je les ai prises. »

L'étoile montante du tennis canadien a obtenu un laissez-passer pour le tableau principal la semaine dernière après ses trois victoires dans les qualifications.

Shapovalov ne cesse d'épater la galerie depuis son passage à la Coupe Rogers à Montréal, où il est devenu le plus jeune joueur à atteindre les demi-finales d'un tournoi de la catégorie des Masters 1000.

Au prochain tour, le joueur de 18 ans affrontera le Britannique Kyle Edmund, un duel qui doit le ramener au pire moment de sa jeune carrière, lorsqu'il a été disqualifié en Coupe Davis pour avoir blessé involontairement un arbitre.

En février dernier, dans une rencontre entre le Canada et la Grande-Bretagne au premier tour, Shapovalov, alors encore largement inconnu du grand public et aligné pour la première fois à ce stade de la compétition à seulement 17 ans, avait provoqué la défaite de son équipe (3-2).

Nettement dominé par Edmund (6-3, 6-4, 3-1) dans le match de simple décisif, il avait frappé une balle en direction des tribunes dans un geste de frustration. Sauf que la balle a fini sa course en plein dans le visage de l'arbitre français Arnaud Gabas, qui n'a pas eu d'autre choix que de le disqualifier.

« J'ai beaucoup changé depuis cet incident, j'ai beaucoup travaillé sur moi, cela m'a permis de mûrir, a insisté Shapovalov. Pour moi, cela fait partie du passé. Je suis un homme différent, un joueur différent. C'est un match différent. J'ai présenté mes excuses à plusieurs reprises et je continue à le faire. »

Zverev trébuche face à Coric

Plus tôt dans la soirée, le Croate Borna Coric a causé la surprise en battant l'Allemand Alexander Zverev en quatre manches de 3-6, 7-5, 7-6 (7/1) et 7-6 (7/4).

Le cadet des frères Zverev, âgé de 20 ans, faisait figure de prétendant sérieux au titre à New York, après avoir remporté cinq titres en 2017, dont à Montréal.

Le no 6 à l'ATP a finalement baissé pavillon en 3 h 26 min.

Il n'avait déjà pas fait forte impression au premier tour face au Barbadien Darian King, 168e mondial, qu'il avait battu 7-6 (11/9), 7-5 et 6-4.

« Ma saison est bonne, mais elle l'est beaucoup moins en grand chelem et je n'ai pas d'explication. J'ai juste mal joué », a lâché Zverev qui, malgré tous ses succès, n'a pas encore atteint les quarts de finale d'un tournoi majeur.

Coric, autre représentant de la jeune génération qui bouscule la hiérarchie mondiale, participera de son côté pour la première fois au troisième tour des Internationaux des États-Unis.

Pospisil se retire du tournoi

Ennuyé par une blessure au dos, Vasek Pospisil a dû déclarer forfait après la première manche de son affrontement face à Fernando Verdasco.

Au deuxième tour, Verdasco affrontera son compatriote Feliciano Lopez, tombeur du Russe Andrey Kuznetsov en quatre manches de 6-4, 7-6 (7/4), 6-7 (7/5) et 6-2.

Thiem et Dimitrov sans problème

Dominic Thiem n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour terminer le match qu'il avait commencé la veille, interrompu par la pluie. Il avait déjà gagné les deux premières manches et le premier jeu de la troisième.

La sixième tête de série a gagné 6-4, 6-1, 6-1 contre l'Australien Alex di Minaur quelques minutes seulement après avoir repris l'action.

Le Bulgare Grigor Dimitrov a passé avec force le premier tour grâce à une victoire de 6-1, 6-4 et 6-2 contre le Tchèque Vaclav Safranek, issu des qualifications et 210e joueur du monde.

Au prochain tour, le 9e au classement mondial, vainqueur du tournoi de Cincinnati, sera opposé au Russe Andrey Rublev (no 53).

Blessé et frustré

L'Australien Nick Kyrgios, finaliste à Cincinnati, a été éliminé dès le premier tour par son compatriote John Millman, 235e mondial, en quatre manches de 3-6, 6-1, 4-6 et 1-6.

Kyrgios, 17e au classement de l'ATP, a pu finir le match, mais n'a pas joué à la hauteur de son rang. Il a ressenti des douleurs à l'épaule droite au début de la troisième manche, ce qui l'a mis en colère.

Il a difficilement caché sa frustration et a notamment écopé d'un point de pénalité pour avoir cassé sa raquette.

« J'ai gagné, mais je sais aussi que l'épaule de Nick le faisait souffrir. C'est un copain, c'est vraiment un type bien sur les terrains et en dehors, cela me fait de la peine pour lui », a admis Millman.

Kyrgios, 22 ans, avait déjà été éliminé dès le premier tour à Wimbledon. Il était alors diminué par une blessure à une hanche.

L'élimination de Kyrgios est une bonne nouvelle pour le Suisse Roger Federer qui aurait pu le retrouver en huitièmes de finale.

Autres résultats du premier tour :

  • Taro Daniel (JPN) bat Tommy Paul (USA) 6-1, 4-6, 4-6, 6-2, 6-2
  • Yuichi Sugita (JPN) bat Geoffrey Blancaneaux (FRA) 6-2, 6-2, 6-0
  • Leonardo Mayer (ARG) bat Richard Gasquet (FRA/no 26) 3-6, 6-2, 6-4, 6-2
  • Alexandr Dolgopolov (UKR) bat Jan-Lennard Struff (GER) 3-6, 6-3, 6-2, 1-6, 6-3
  • Tomas Berdych (CZE/no 15) bat Ryan Harrison (USA) 6-4, 6-2, 7-6 (7/4)
  • Guido Pella (ARG) bat Steve Darcis (BEL) 6-1, 6-2, 6-0
  • Donald Young (USA) bat Maximilian Marterer (GER) 6-3, 1-6, 6-1, 6-4
  • Adrian Menendez (ESP) bat Patrick Kypson (USA) 6-4, 7-6 (11/9), 6-1
  • Adrian Mannarino (FRA/no 30) bat Ricardas Berankis (LTU) 6-2, 6-4, 6-2
  • Bjorn Fratangelo (USA) bat Ivo Karlovic (CRO) 7-6 (7/2), 6-4, 3-6, 7-6 (7/4)
  • Stefano Travaglia (ITA) bat Fabio Fognini (ITA/no 22) 6-4, 7-6 (10/8), 3-6, 6-0
  • Viktor Troicki (SRB) bat Norbert Gombos (SVK) 3-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3
  • Gaël Monfils (FRA/no 18) bat Jérémy Chardy (FRA) 7-6 (8/6), 6-3, 6-4
  • Damir Dzumhur (BIH) bat Pablo Cuevas (URU/no 27) 7-5, 7-6 (7/3), 6-1
  • Mikhail Youzhny (RUS) bat Blaz Kavcic (SLO) 6-3, 5-7, 6-4, 6-3
  • Taylor Fritz (USA) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-4, 6-4, 6-3
  • Damir Dzumhur (BIH) bat Pablo Cuevas (URU/no 27) 7-5, 7-6 (7/3), 6-1
  • Juan Martin Del Potro (ARG/no 24) bat Henri Laaksonen (SUI) 6-4, 7-6 (7/3), 7-6 (7/5)
  • David Goffin (BEL/no 9) bat Julien Benneteau (FRA) 6-4, 2-6, 6-4, 6-2
  • Roberto Bautista Agut (ESP/no 11) bat Andreas Seppi (ITA) 6-2, 4-6, 6-2, 7-6 (7/1)
  • Andrey Rublev (RUS) bat Aljaz Bedene (GBR) 6-1, 6-4, 6-4
  • Dustin Brown (GER) bat Thomaz Bellucci (BRA) 6-4, 6-3, 6-2
  • Philipp Kohlschreiber (GER/no 33) bat Tim Smyczek (USA) 6-1, 6-4, 6-4
  • Santiago Giraldo (COL) bat Vincent Millot (FRA) 6-1, 6-0, 4-6, 4-6, 6-4

Deuxième tour

  • John Isner (USA/no 10) bat Hyeon Chung (KOR) 6-3, 6-4, 7-5
  • Sam Querrey (USA/no 17) bat Dudi Sela (ISR) 6-4, 6-1, 6-4
  • Lucas Pouille (FRA/no 16) bat Jared Donaldson (USA) 7-5, 6-4, 4-6, 3-6, 6-4
  • Paolo Lorenzi (ITA) bat Gilles Müller (LUX/no 19) 6-7(7/4), 6-3. 7-6(7/4), 6-3
  • Nicolas Mahut (FRA) bat Albert Ramos-Vinolas (ESP/no 20) 4-6, 6-4, 4-6, 6-3, 6-0
  • Pablo Carreno Busta (ESP/no 12) bat Cameron Norrie (GBR) 6-2, 6-4, 6-3
  • Marin Cilic (CRO/no 5) bat Florian Mayer (GER) 6-3, 6-3, 6-3
  • Mischa Zverev (GER/no 23) bat Benoit Paire (FRA) 6-3, 6-2, 3-6, 6-7 (3/7), 7-5
  • Kyle Edmund (GBR) bat Steve Johnson (USA) 7-5, 6-2, 7-6 (7/4)
  • Diego Schwartzman (ARG/no 29) bat Janko Tipsarevic (SRB) 6-2, 6-4, 7-5
  • Kevin Anderson (RSA/no 28) bat Ernests Gulbis (LAT) 6-3, 7-5, 6-4
  • Mikhail Kukushkin (KAZ) bat Evgeny Donskoy (RUS) 6-4, 6-4, 7-5
  • Thomas Fabbiano (ITA) bat Jordan Thompson (AUS) 2-6, 6-2, 3-6, 6-4, 6-2

Plus d'articles

Commentaires