Denis Shapovalov a trimé dur pour venir à bout du Néerlandais Robin Haase mercredi, à Rome, mais il y est finalement parvenu au bout de 2 h 26 min d'un combat acharné. Sa récompense : un duel contre Rafael Nadal au 3e tour.

Le choc promet entre la légende de la terre battue et le jeune premier, particulièrement après leur sulfureux duel à la Coupe Rogers l'été dernier qu'avait remporté le Canadien au bris d'égalité de la troisième manche au bout de la nuit.

Sur l'ocre, ce sera toutefois autrement plus compliqué pour Shapovalov face à un Espagnol impérial depuis le début du printemps, lui qui présente une fiche de 15-1 sur sa surface de prédilection en 2018.

À l'époque, Nadal était apparu en conférence de presse à peine dix minutes après sa défaite et avait semblé échaudé parlant alors de « grave erreur » et de « pire défaite de l'année ».

Il aura l'occasion de prendre sa revanche en raison de la victoire en trois manches de 7-6 (7/3), 6-7 (5/7) et 6-3 de Shapovalov contre Haase, 44e joueur mondial.

Shapovalov, 19 ans, s'est retrouvé à deux points de la victoire au bris d'égalité de la deuxième manche, mais a vu le Néerlandais remporter trois points de suite pour forcer la tenue de la manche décisive.

Le Canadien a été le premier à prendre le service adverse sur le 4e jeu, mais Haase lui a rendu la pareille sur l'engagement suivant. Il s'est finalement détaché pour de bon à 4-2.

Shapovalov a remporté 76 % de ses premières balles et a brisé le service de son rival à 3 reprises en 11 occasions.

De son côté, Nadal n'a mis que 61 minutes pour gagner son premier match à Rome.

Deuxième mondial, le Majorquin a battu Damir Dzumhur, de Bosnie-Herzégovine, en deux manches de 6-1 et 6-0.

Le favori du tournoi a limité les erreurs, tandis que le 31e au classement mondial a commis 29 fautes directes dans un affrontement à sens unique.

« C'était important, après ma défaite à Madrid, de revenir fort, a dit le Majorquin. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui. Je suis arrivé sur le terrain avec la bonne intensité.

« Je n'ai pas fait beaucoup d'erreurs. J'ai eu plus ou moins le contrôle de beaucoup de points. J'ai joué comme je voulais le faire », a-t-il résumé.

Thiem, du meilleur au pire

L'Autrichien Dominic Thiem, finaliste à Madrid, s'est lui fait barrer la route d'entrée.

Thiem (no 6) avait réussi à vaincre Nadal en quarts de finale à Madrid. Mais cette fois, il s'est fait sortir d'entrée par Fabio Fognini.

Le 21e au classement de l'ATP, l'a emporté en trois manches de 6-4, 1-6 et 6-3 au deuxième tour.

Avec des coups spectaculaires, l'imprévisible Italien, vêtu de façon flamboyante, s'est montré sous son meilleur visage.

Dans la manche décisive, Fognini, connu pour avoir les nerfs fragiles, a gardé son calme et s'est s'imposé après un peu plus de deux heures de combat. Au contraire, c'est Thiem qui a perdu son calme et qui a cassé sa raquette quand son adversaire a obtenu trois balles de match.

En huitièmes de finale, Fognini affrontera l'Allemand Peter Gojowczyk.

Novak Djokovic (no 11), lui, a visiblement retrouvé ses sensations. Le Serbe a gagné son deuxième match sur la terre battue romaine en deux manches de 6-4 et 6-2 face au Géorgien Nikoloz Basilashvili, qui lui a donné la victoire avec sa neuvième double faute.

Au prochain tour, Djokovic a rendez-vous avec Albert Ramos-Vinolas. L'Espagnol devra vite se remettre de son combat épique contre John Isner (no 8).

Enfin, le Japonais Kei Nishikori a montré beaucoup de patience contre le Bulgare Grigor Dimitrov (no 3). Nishikori l'a emporté 6-7 (4/7), 7-5 et 6-4 en 2 h 55 min. L'Allemand Philipp Kohlschreiber l'attend maintenant.

Halep sans forcer

La Roumaine Simona Halep (no 1) a bien commencé son parcours dans la capitale italienne. Elle a défait la Japonaise Naomi Osaka 6-1 et 6-0, au second tour.

La no 1 au classement mondial avait atteint la finale à Rome en 2017.

C'était le cinquième affrontement entre les deux joueuses, et Osaka avait gagné le dernier, en demi-finale du tournoi d'Indian Wells.

La Danoise Caroline Wozniacki (no 2) n'a guère plus souffert que Halep pour éliminer la Belge Alison Van Uytvanck 6-1 et 6-4. Elle croisera le fer au troisième tour avec la Lettonne Anastasija Sevastova (no 15).

Par contre, la Grecque Maria Sakkari a surpris la Tchèque Karolina Pliskova (no 6) 3-6, 6-3 et 7-5.

Les autres têtes de série ont facilement accédé au troisième tour.

Autres résultats :

Simple messieurs (2e tour) :

  • Albert Ramos-Vinolas (ESP) bat John Isner (USA/no 8) 6-7 (5/7), 7-6 (7/2), 7-6 (7/5)
  • Aljaz Bedene (SLO) bat Kevin Anderson (RSA/no 7) 6-4, 0-0 (abandon)
  • Pablo Carreno Busta (ESP/no 10) bat Steve Johnson (USA) 6-4, 2-6, 6-4
  • Benoît Paire (FRA) bat Diego Schwartzman (ARG/no 14) 2-6, 6-4, 6-2
  • Marin Cilic (CRO/no 4) bat Ryan Harrison (USA) 6-7 (3/7), 6-1, 7-6 (7/1)
  • Juan Martin Del Potro (ARG/no 5) bat Stefanos Tsitsipas (GRE) 7-5, 6-3
  • Kyle Edmund (GBR) bat Lucas Pouille (FRA/no 16) 6-2, 7-6 (7/3)
  • Alexander Zverev (GER/no 2) bat Matteo Berrettini (ITA) 7-5, 6-2

Simple dames (2e tour) :

  • Madison Keys (USA/no 13) bat Donna Vekic (CRO) 7-6 (7/2), 7-6 (7/0)
  • Sloane Stephens (USA/no 9) bat Kaia Kanepi (EST) 6-0, 5-7, 6-4
  • Caroline Garcia (FRA/no 7) bat Timea Babos (HUN) 6-3, 6-4
  • Maria Sharapova (RUS) bat Dominika Cibulková (SVK) 3-6, 6-4, 6-2
  • Johanna Konta (GBR) bat Su-Wei Hsieh (TPE) 6-0, 6-4
  • Angelique Kerber (GER/no 11) bat Irina Begu (ROU) 3-6, 7-5, 7-5
  • Darya Kasatkina (RUS/no 14) bat Danielle Collins (USA) 6-2, 6-3
  • Venus Williams (USA/no 8) bat Elena Vesnina (RUS) 6-2, 4-6, 7-5
  • Anett Kontaveit (EST) bat Svetlana Kuznetsova (RUS) 7-5, 7-5
  • Anastasija Sevastova (LAT/no 15) bat Aleksandra Krunic (SRB) 6-4, 6-4

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine