Retour

Shapovalov surprend Del Potro, Raonic chute à la Coupe Rogers

Le Canadien Denis Shapovalov a surpris l'Argentin Juan Martin Del Potro en deux manches de 6-3 et 7-6 (7/3), mercredi après-midi, au deuxième tour de la Coupe Rogers à Montréal. Son compatriote Milos Raonic a connu le destin inverse avec une défaite en deux manches de 6-4, 6-4 face au Français Adrian Mannarino.

Le match entre Shapovalov et Del Potro a donné lieu à beaucoup de longs échanges au cours desquels la puissance des deux joueurs a été mise en valeur.

Le Canadien a toutefois été plus dangereux lors de sa première balle de service, et il a commis moins de fautes directes. Shapovalov a eu finalement eu le dessus en 1 heure 44 minutes.

« Comme je l'ai dit mardi, Juan Martin est mon idole alors c'était tout un honneur de jouer contre lui, a affirmé Shapovalov. Ce sera vraiment très bon pour ma confiance. »

Shapovalov a enlevé la première manche en remportant les trois dernières parties, mais l'Argentin a montré les dents en deuxième manche.

Il a réussi quelques coups gagnants, et il a forcé la tenue d'un bris d'égalité.

Transporté par les encouragements de la foule, Shapovalov a gagné quatre points d'affilée avant de commettre une double faute sur balle de match. Il a cependant confirmé sa victoire dès le point suivant.

« J'ai joué de malchance lors de ma double faute. Je voulais mettre beaucoup d'effet pour avoir un retour plus difficile, a analysé le jeune Canadien. Il a beaucoup de puissance en coup droit et sur son service, mais je crois que j'ai effectué de bons retours aujourd'hui. L'atmosphère était incroyable. »

Âgé de 18 ans et 116 jours, Shapovalov est devenu le quatrième joueur, parmi les plus jeunes de l'histoire du tournoi, à accéder au troisième tour et le plus jeune depuis Mats Wilander, en 1982.

La jeune sensation du tennis canadien a rendez-vous avec l'Espagnol Rafael Nadal.

« Ce serait incroyable de jouer contre Rafael, a indiqué Shapovalov. Je pourrais évaluer mon jeu et voir où il est rendu. »

Milos Raonic s'effondre

Le Français Adrian Mannarino a gâché la soirée de bien des partisans montréalais en montrant la porte de sortie au Canadien Milos Raonic 6-4, 6-4.

Ennuyé par un poignet gauche douloureux, Raonic est donc éliminé de la Coupe Rogers, lui sur qui le public avait placé tous ses espoirs.

« La blessure est mineure concernant la gravité, mais elle ne l'est pas concernant la douleur, a fait savoir Raonic. J'ai essayé de calmer la douleur, mais ce genre de blessure peut faire très mal. J'ai pris des anti-inflammatoires pour diminuer l'enflure, mais pas des anti-douleurs. »

L'Ontarien estime qu'il guérira à temps pour prendre part aux Internationaux des États-Unis, qui commenceront le 28 août.

« Je suis très confiant d'être remis de cette blessure. Plusieurs joueurs de tennis en ont une semblable, a-t-il expliqué. J'étais incapable de tenir ma raquette il y a deux jours. J'espère que ce n'est pas un pas de recul et je vais essayer de la calmer au cours des prochains jours. »

« Je suis désolé pour le public, Raonic était un peu diminué ce soir, mais c'est tant mieux pour moi », a confié Mannarino.

Le Français affrontera au troisième tour le Sud-Coréen de 21 ans Hyeon Chung.

Federer l'emporte facilement

Le Suisse Roger Federer a aisément obtenu sa place au troisième tour de la Coupe Rogers.

Il a remporté son premier match à Montréal en deux manches de 6-2 et 6-1 contre le Canadien Peter Polansky.

Le champion de Wimbledon a réussi 5 as et marqué le point avec 86 % de ses premières balles.

« J'ai bien commencé les manches et je voulais appliquer beaucoup de pression sur Peter, a mentionné le Suisse âgé de 36 ans. Il m'a aidé en commettant quelques doubles fautes, mais dans l'ensemble, je suis très satisfait du match. »

Polansky et Federer s'étaient déjà affrontés à la Coupe Rogers en 2014. Il s'agissait également d'un duel de deuxième tour que le Suisse a gagné 6-2 et 6-0.

Federer, qui a fêté son 36e anniversaire mardi, arrive à Montréal sur une bonne lancée. Il a gagné quatre des cinq derniers tournois auxquels il a participé, dont Wimbledon et Indian Wells. Il n'a perdu que deux matchs en simple en 2017.

Le Suisse se mesurera à l'Espagnol David Ferrer, qui a eu le meilleur sur l'Américain Jack Sock (no 15) 7-6 (7/6), 3-6, 6-1.

Rafael Nadal en mission

Le favori du tournoi, l'Espagnol Rafael Nadal, a amorcé sa route vers le titre de la Coupe Rogers en disposant du Croate Borna Coric 6-1, 6-2.

Nadal a maintenant sur son passage le Canadien de 18 ans Denis Shapovalov.

« Denis est un bon jeune joueur et il est très tenace, a observé l'Espagnol. Je suis certain qu'il sera très confiant après sa victoire au premier tour et celle contre un des meilleurs joueurs au monde. Je vais essayer d'offrir mon meilleur tennis et je crois que les spectateurs seront respectueux à mon égard. »

Nadal a fait courir son adversaire de long en large du terrain et il a exécuté des coups tout en finesse le long des lignes pour se débarrasser de Coric.

Le Croate a livré une belle bataille à la première tête de série lors des deux premiers jeux de la manche initiale, mais Nadal ne lui a donné que deux points lors des trois parties suivantes pour prendre l'avance 5-0 et éventuellement s'emparer de la première manche.

L'Espagnol a poursuivi son travail de démolition en deuxième manche.

Le favori, qui avait brisé son rival d'emblée en deuxième manche, a échappé les troisième et septième parties, mais la puissance et la précision de ses coups lui ont permis de fermer la porte.

Zverev sauve trois balles de match et bat Gasquet

L'Allemand Alexander Zverev, 8e mondial, a sauvé trois balles de match pour battre difficilement Richard Gasquet en trois manches de 6-3, 4-6 et 7-6 (7/3).

Victorieux dimanche à Washington de son quatrième tournoi de l'année, Alexander Zverev, 4e tête de série à Montréal, a dû batailler pour venir à bout de Gasquet, 29e mondial, au terme du jeu décisif de la dernière manche.

Zverev affrontera jeudi au troisième tour l'Australien Nick Kyrgios.

Autres résultats

  • Robin Haase (NED) bat Ernesto Escobedo (USA) 6-4, 6-1
  • Gaël Monfils (FRA) bat Kei Nishikori (JPN) 6-7 (4/7), 7-5, 7-6 (8/6)
  • Roberto Bautista Agut (ESP) bat Ryan Harrison (USA) 7-5, 6-2
  • Grigor Dimitrov (BUL) bat Mischa Zverev (GER) 6-3, 3-6, 6-3
  • Nick Kyrgios (AUS) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-2, 6-3
  • Kevin Anderson (RSA) bat Pablo Carreno (ESP) 6-3, 7-6 (8/6)
  • Sam Querrey (USA) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 6-1, 3-6, 6-4
  • Hyeon Chung (KOR) bat David Goffin (BEL) 7-5, 6-3

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine