Retour

Sida, tuberculose et paludisme : l'objectif de 13 milliards $ US a été atteint

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria a atteint son objectif en amassant presque 13 milliards $ US, a proclamé le premier ministre Justin Trudeau, qui a par ailleurs reçu les éloges du chanteur Bono et de l'homme d'affaires Bill Gates, pour son travail dans la lutte contre ces maladies.

Sous les applaudissements de nombreux chefs d'État, vedettes et philantropes présents, le premier ministre Trudeau et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, ont bouclé samedi à Montréal la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, avant un grand concert prévu en soirée.

En point de presse, le premier ministre canadien Justin Trudeau a tenu à saluer les efforts des partenaires présents.

Le gouvernement a précisé par communiqué que le Fonds avait recueilli 12,9 milliards $ US « sous forme de contributions annoncées ». C'est 1 milliard de plus qu'à la dernière conférence de 2013, selon le Fonds mondial.

Le Canada contribuera à la hauteur de 804 millions de dollars entre 2017 et 2019, a promis le premier ministre Trudeau. Parmi les autres dons promis, on compte: 

  • États-Unis : 4,3 milliards de dollars US
  • Royaume-Uni : 1,43 milliard de dollars US
  • France :1,4 milliard de dollars US
  • Allemagne : 1 milliard de dollars US
  • Japon : 800 millions de dollars US
  • Commission européenne : 524 millions de dollars US
  • Fondation Bill et Melinda Gates : 600 millions de dollars US
  • Donateurs privés : 250 millions de dollars US

Ces sommes permettront de financer sur trois ans les traitements pour éradiquer ces épidémies d'ici 2030.

Le chanteur Bono, cofondateur l'organisme ONE, qui oeuvre pour réduire la pauvreté et les épidémies en Afrique, a qualifié les sommes amassées « en ces temps de contraintes budgétaires et d'une montée de l'isolationnisme » de « plus important investissement de l'histoire dans un projet de santé mondiale ».

Organisée par le gouvernement Trudeau, la conférence avait également pour objectif de démontrer le leadership du Canada sur le plan international en prévision du premier discours du premier ministre à l'Assemblée générale des Nations unies qui se tiendra la semaine prochaine.

Justin Trudeau a ajouté que les délégués avaient démontré « qu'en travaillant ensemble », ils pouvaient parvenir à « de grandes choses ».

L'engagement du Canada souligné

Plus tôt, la vedette rock Bono a félicité le Canada pour son rôle de chef de file dans la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose.

« Le monde a besoin de plus de Canada », a lancé Bono, dans son discours samedi, faisant notamment référence aux propos tenus par Justin Trudeau la veille, selon lesquels la « pauvreté est sexiste ». « C'est pour ça que je suis un fan du Canada », a ajouté Bono.

Selon le leader du groupe U2, il faut prendre tous les moyens pour « balayer de la surface de la Terre l'expression des inégalités », illustrée par ces épidémies. Bono a estimé que chacun devrait être comme Justin Trudeau qui, comme un « boxeur professionnel [...], assène quelques coups de poing pour mettre K.O. ces trois maladies ».

Bill Gates a quant à lui salué « le nouveau leadership du Canada en matière de développement international et son engagement pour améliorer la santé et le bien-être des plus pauvres de la planète ».

« Nous célébrons 15 ans de réussite, mais nous sommes à la recherche de plus de succès encore dans les prochaines années clés », a déclaré Ban Ki-moon au deuxième jour de la Conférence.

« Si nous agissons, nous pouvons éliminer les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme d'ici 2030 », soit l'objectif fixé par les Nations unies, a soutenu Justin Trudeau. « Si nous y parvenons, le monde fera un grand pas vers la réduction de la pauvreté, trop souvent associée à la maladie », a-t-il ajouté.

« Nous sommes maintenant au point d'inflexion » de la lutte contre ces épidémies, a souligné le directeur général du Fonds mondial, Mark Dybul. 

Bill Gates a cependant prévenu qu'il restait « encore beaucoup de travail pour endiguer ces épidémies ».

Justin Trudeau, Bill Gates, Bono et les participants à la Conférence devaient en soirée assister à un grand concert. Devant des milliers de personnes, la vedette américaine de R&B Usher, les groupes rock Metric et Half Moon Run, la chanteuse canadienne Grimes sont notamment attendus sur scène.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine