Retour

Six ans dans une église : un ex-agent du KGB quitte le Canada

Un ancien agent du KGB qui s'était réfugié pendant six ans dans une église de Vancouver pour éviter l'expulsion a volontairement quitté le Canada.

L'avocat de Mikhail Lennikov, Hadayt Nazami, affirme que son client a conclu des négociations avec l'Agence des services frontaliers du Canada et ne se trouve plus dans le pays. « C'était sa propre décision », indique-t-il.

L'avocat ajoute que les membres de la famille de M. Lennikov sont des citoyens canadiens et n'ont pas quitté le pays. Il ne précise pas où se trouve son client.

M. Lennikov a été traducteur pour l'agence d'espionnage de l'Union Soviétique dans les années 80.

Il est arrivé à Vancouver avec sa femme et son fils pour poursuivre des études universitaires en 1997. L'homme a par la suite demandé le statut de résident permanent, ce qui lui a été refusé. La femme de l'ex-agent du KGB et son fils ont quant à eux obtenu le statut de résident permanent pour des raisons humanitaires.

Le gouvernement canadien a ordonné à M. Lennikov en 2009 de quitter le pays, parce qu'il posait un risque à la sécurité nationale.

L'homme s'est réfugié dans une église de Vancouver pendant six ans.

Plus d'articles

Commentaires