La ministre de la Sécurité publique s'absentera pour les six prochaines semaines pour des raisons de santé.

Un communiqué du ministère indique que son médecin, après une deuxième consultation, lui a prescrit le repos complet pour les six prochaines semaines.

Jeudi, Radio-Canada avait appris que Mme Thériault s'absentait temporairement de son poste pour des raisons personnelles. On précisait alors que ces difficultés personnelles avaient un impact sur sa santé, et qu'elle ne pouvait travailler pour des raisons médicales.

Le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, avait alors été désigné pour prendre la relève temporairement à la Sécurité publique, de même qu'à titre de ministre responsable de la région de Lanaudière.

La vice-première ministre Lise Thériault est sur la sellette depuis un peu plus d'une semaine en raison des allégations d'agressions physiques et sexuelles portées par des femmes autochtones de Val-d'Or contre des policiers de la Sûreté du Québec, révélées dans un reportage de l'émission Enquête.

Le lendemain de sa diffusion, la ministre, émue, avait qualifié le reportage de « troublant et choquant ».

Mardi dernier, le Parti québécois a réclamé la démission de la ministre Thériault pour ce qu'il considère comme étant une mauvaise gestion de ces allégations de mauvais traitements contre des femmes autochtones.

Son départ temporaire n'aurait cependant pas de lien direct avec la situation à Val-d'Or. La ministre traverserait, en fait, une épreuve personnelle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine