L'avion solaire Solar Impulse 2 a terminé sa traversée des États-Unis avec un passage remarqué au-dessus de l'île de Manhattan et de la statue de la Liberté, à New York.

L'appareil s'est posé à l'aéroport John F. Kennedy de New York à 3 h 59 ce matin, après un trajet d'un peu plus de quatre heures. Le vol, en provenance de Lehigh Valley, en Pennsylvanie, s'est déroulé sans encombre.

Le pilote André Borschberg s'est montré ému après le survol du monument new-yorkais. « Terminer la traversée des États-Unis à la statue de la Liberté, symbole de la liberté d'entreprendre, la liberté d'innover, est un moment très fort pour moi », a-t-il expliqué quelques instants avant l'atterrissage.

Propulsé par des hélices fonctionnant grâce à l'énergie fournie par 17 000 cellules photovoltaïques, Solar Impulse 2 avance généralement à un peu moins de 50 km/h, même s'il peut aller jusqu'à doubler sa vitesse lorsqu'il est en pleine exposition au soleil.

L'appareil a amorcé un tour du monde il y a plus d'un an, à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis. Il lui reste encore quelques étapes à effectuer avant de boucler son périple, dont la traversée de l'océan Atlantique et la visite du continent européen.

Plus d'articles

Commentaires