Retour

Square Viger : la famille Daudelin en accord avec la deuxième mouture du projet

À la suite de la présentation de la deuxième mouture du projet de revitalisation du square Viger, la famille de l'artiste Charles Daudelin « salue le travail de l'administration municipale ». La première annonce, en juin, avait soulevé l'indignation de la succession, qui déplorait la démolition de l'oeuvre « L'Agora ».

Un texte de François Cormier

Tous s'entendent pour dire qu'une plus grande partie de l'oeuvre de Daudelin sera conservée dans le projet qui doit être inauguré en août 2017. « Cette nouvelle proposition rejoint plusieurs de nos recommandations et démontre qu'il est possible de répondre aux problématiques de sécurité soulevées par la Ville tout en évitant la démolition », indique la succession Daudelin dans un communiqué.

« Ça représentait un bon compromis », souligne Christian Bédard, directeur général du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec. « On va aplanir l'espace pour le rendre plus accessible et rendre la visibilité plus facile. C'est une bonne chose », poursuit-il.

Vendredi après-midi, le maire Coderre a annoncé que la Ville de Montréal prévoit que le nouveau square Viger sera formé de verdure à 50 %. Un verdissement des pergolas est envisagé et une cinquantaine d'arbres devraient être plantés.

Les toits des différentes pergolas seront, pour la plupart, retirés. À l'heure actuelle, ces structures servent d'abris pour plusieurs itinérants qui occupent le square. L'un des objectifs des travaux est d'ailleurs de rendre l'endroit moins isolé.

L'oeuvre Le Mastodot de Daudelin sera déplacée. Alors qu'elle est orientée nord-sud, la Ville de Montréal entend la changer de position pour qu'elle soit dans une orientation est-ouest.

Inauguration en août 2017

Le début des travaux est prévu pour novembre 2015. Si tout va comme prévu, le square Viger pourra rouvrir en août 2017. L'endroit ne sera donc pas accessible pendant une bonne partie des festivités du 375e.

« Ça ne me dérange pas de prendre quelques semaines de plus. Par la suite, ce sera extraordinaire. Nous sommes en train de développer le quartier de la santé », indique le maire Coderre. « Avec la construction du CHUM, vous aurez 20 000 personnes qui vont passer par là ».

Autorisations du MTQ à venir

Avant de pouvoir procéder aux travaux, la Ville devra faire approuver ses plans et devis au ministère des Transports du Québec, propriétaire d'une partie de terrains du square Viger. On ignore, à ce moment-ci, quels délais seront nécessaires pour obtenir ces approbations. 

Le maire Coderre assure qu'il ne faut pas s'inquiéter. « S'il y a quelque chose ou il n'y a pas de problème, c'est ce dossier-là. Fiez-vous à moi ».

L'opposition à l'hôtel de ville, elle, parle d'improvisation. « On s'apprête à fermer le site pour près de deux ans avant même que les plans et devis du projet soient déposés », déplore la conseillère municipale de Projet Montréal, Anne-Marie Sigouin.

Plus d'articles

Commentaires