Retour

Stéphanie Boulay dénonce le « boysclub » dans un texte percutant

L'auteure-compositrice-interprète Stéphanie Boulay, la « moitié blonde des sœurs Boulay », comme elle se décrit, crée une déferlante sur les réseaux sociaux en publiant un billet de blogue où elle dénonce « le boysclub », ces hommes qui l'ont mal traitée et agressée sexuellement.

« Vous m’avez responsabilisée pour vos mensonges. Vous m’avez manipulée. Vous m’avez pénétrée sans condom en me disant que j’étais la seule, finalement, il y en avait d’autres. J’ai eu peur pour ma santé, pour ma vie. » écrit-elle dans une longue réflexion qui fait écho à une chronique de l'auteure américaine Candice Benbow.

Mêmes sentiments, mêmes abus, mêmes questions.

« Vous m’avez touchée sans mon consentement en riant avec les vôtres. Vous avez soulevé ma jupe pour regarder mon cul. Vous m’avez téléphoné à la dernière minute, à la fermeture des bars, alors que j’étais votre dernier choix, alors que vous n’aviez pas voulu faire de plans avec moi à l’avance. Vous avez négligé vos enfants. Vous avez insisté pour que je prenne des hormones qui me rendaient malade parce que vous n’aimiez pas les condoms. […] Vous avez pris ma colère pour de la folie, mes reproches pour des caprices, mes besoins pour des montagnes. »

La jeune femme écrit qu'elle « rêve d’un monde où on ne dirait pas à une fille "tu choisis mal tes amoureux, il faudrait que tu consultes" au lieu de condamner l’imbécile qui l’a menée en bateau, qui l’a traitée comme une moins que rien. »

Stéphanie Boulay forme avec sa soeur Mélanie Les soeurs Boulay, un duo où le verbe et la musique ont donné des succès comme Mappemonde et Fais-moi un show de boucane.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine