Lewis Hamilton a remporté à Shanghai dimanche la 54e victoire de sa carrière, tandis que Lance Stroll a été victime d'un accrochage au premier tour qui l'a obligé à abandonner.

Le pilote Mercedes-Benz, qui partait en position de tête, a eu l'aide de deux neutralisations au tout début de la course pour faire le vide derrière lui.

Sebastian Vettel, qui partait de la première ligne dans sa Ferrari, a perdu quatre places après avoir fait un arrêt éclair pour changer de pneus.

« La sortie de la voiture de sécurité ne m'a pas permis de profiter de mes pneus lisses, car on roulait au ralenti », a expliqué Vettel.

La piste étant humide au départ de l'épreuve, les pilotes avaient joué la prudence en partant en pneus pluie intermédiaires, mais les équipes les ont rappelés rapidement aux puits pour leur donner des pneus lisses.

Hamilton a ensuite géré son avance, et a remporté au bout des 56 tours la 54e victoire de sa carrière. Il remet la politesse à Vettel, qui l'avait emporté à Melbourne en Australie.

Ils sont donc à égalité aux points (43) en haut du classement des pilotes. Et cette rivalité qui se dessine les ravit, à les voir se féliciter et s'amuser sur le podium.

« Lewis (Hamilton) était rapide, c'est tout, a dit Vettel. Aujourd'hui on termine 2e. Je suis très heureux, ça me va. C'était très amusant, je n'ai pas à me plaindre. »

Max Verstappen (Red Bull) a terminé troisième, après être parti de la 16e position. Il a terminé devant son coéquipier Daniel Ricciardo, qui lui a donné du fil à retordre en fin de course, collé à ses échappements dans les deux derniers tours.

L'occasion ratée de Lance Stroll

Le Grand Prix de Chine n'a pas duré longtemps pour le Québécois. Même pas un tour.

Stroll avait bien géré le départ, restant au 10e rang, sa position sur la grille de départ. Mais au virage no 10, alors qu'il était dans la trajectoire de course, il s'est fait percuter de l'arrière par Sergio Perez (Force India).

La Williams endommagée à l'arrière a échoué dans le bac à gravier.

« I've been hit. Out of race », a dit Stroll à son équipe par communication-radio (traduction : j'ai été touché. Fin de ma course).

Les ralentis confirment que le Mexicain a été téméraire dans son approche. Son attaque était prématurée, car la Williams était devant d'une demi-longueur.

« Je ne crois pas qu'il m'a vu, a expliqué Perez. J'étais à l'intérieur, et il ne m'a pas laissé le moindre espace. »

Lance Stroll a-t-il fermé la porte trop brutalement ?

« Je ne l'ai pas vu, a expliqué le Québécois. Je me suis fait frapper en arrière, c'était complètement en arrière, même pas à côté. Je ne pouvais pas faire grand chose. Je n'ai fait que 6 virages [en fait, 10], donc il n'y a pas grand chose à dire. »

La direction de course a étudié la manoeuvre du pilote mexicain, et a décidé de ne pas le pénaliser. Incident de course, a-t-elle conclu.

« C'est seulement la deuxième course de l'année, il y aura d'autres occasions. La prochaine course à Bahreïn est dans quelques jours, et je me concentre déjà », a ajouté Stroll.

Sur une piste qui atteignait à peine les 15 degrés celsius, son coéquipier Felipe Massa a terminé au 14e rang, incapable de monter ses pneus en tempéraure et privé d'adhérence.

Un mauvais dimanche pour l'équipe Williams.

Résultats du Grand Prix de Chine :

  1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) en 1h37:36.160 à la moyenne: 187,535 km/h
  2. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 6,250
  3. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) à 45,192
  4. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 46,035
  5. Kimi Raikkonen (FIN/Ferrari) à 48,076
  6. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 48,808
  7. Carlos Sainz fils (ESP/Toro Rosso-Renault) à 1:12,893
  8. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour
  9. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes-Benz) à 1 tour
  10. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes-Benz) à 1 tour
  11. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour
  12. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 1 tour
  13. Jolyon Palmer (GBR/Renault) à 1 tour
  14. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  15. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 1 tour

Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:35.378 au 44e tour (moyenne: 205,746 km/h)

Abandons:

  • Lance Stroll (CAN/Williams): tête-à-queue 1e tour
  • Antonio Giovinazzi (ITA/Sauber): accident 4e tour
  • Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda): problème mécanique 18e tour
  • Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso): tête-à-queue 19e tour
  • Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda): problème mécanique 34e tour

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine