Retour

Super Bowl LII : Les Patriots affronteront les Eagles

Pour la huitième fois depuis le début de l'ère Bill Belichick et Tom Brady, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre disputeront un Super Bowl. Ils ont battu les Jaguars de Jacksonville 24-20, dimanche après-midi, à Foxborough. Ils joueront contre les Eagles de Philadelphie lors du match ultime.

Le 4 février prochain, au Minnesota, les Patriots tenteront de gagner leur troisième Super Bowl en quatre ans. Ils ont déjà réalisé cet exploit en remportant les championnats de 2002, de 2004 et de 2005. Ils participeront au 10e Super Bowl de leur histoire, un sommet dans la NFL.

En 2005, Philadelphie et la Nouvelle-Angleterre s'étaient justement affrontés pendant le match le plus regarder de l'année. Les Patriots l'avaient alors emporté 24-21. Il s'agit de la troisième présence des Eagles au match ultime. Ils avaient également perdu la finale en 1980.

À ce jour, les Patriots de Belichick et Brady n'ont perdu que deux fois le Super Bowl, et ce, contre la même équipe : les Giants de New York.

Jacksonville ne peut contrer Brady

Dans un autre match classique, Brady et l'attaque des Patriots ont dû surmonter un retard de 10 points au quatrième quart contre les Jaguars, qui possèdent l'une des plus redoutables défenses de la NFL.

Alors que le score était de 20-10 en faveur des Jaguars, les Patriots ont marqué deux touchés dans les neuf dernières minutes de la rencontre pour prendre une avance de 24-20. Jacksonville a obtenu la possession du ballon avec un peu moins de trois minutes à faire, mais a été incapable d'inscrire le moindre point.

Cette remontée est encore plus remarquable, car la Nouvelle-Angleterre a été privée de son arme de prédilection à l'attaque, l'ailier rapproché Rob Gronkowski. Ce dernier a subi une commotion cérébrale à la fin du deuxième quart et n'est pas revenu sur le terrain par la suite.

Brady a terminé la rencontre avec des gains de 290 verges et deux passes de touché. Ces deux offrandes dans la zone des buts ont été captées par le receveur Danny Amendola. Brady, qui était blessé à la main droite et qui portait un bandage, n'a montré aucun signe de douleur durant le match.

Le porteur de ballon James White a ajouté un majeur. Le receveur Brandin Cooks a concrétisé six attrapées pour des gains de 100 verges.

Du côté des Jaguars, le quart Blake Bortles n'a pas connu un mauvais match. Il a complété 23 passes pour 293 verges et 1 touché. Le porteur de ballon Leonard Fournette a amassé 76 verges au sol et un majeur.

Les Jaguars tentaient de se rendre au premier Super Bowl de leur histoire. Ils sont l'une des quatre équipes de la NFL à ne jamais s'être rendus au match ultime avec les Lions de Détroit, les Browns de Cleveland et les Texans de Houston.

Les Eagles brisent le coeur des partisans des Vikings

Un peu plus tard dimanche, les Eagles ont obtenu leur billet pour le Super Bowl avec une victoire écrasante de 38-7 contre les Vikings de Minnesota, en Pennsylvanie.

Les Vikings espéraient se rendre jusqu'au match ultime, qui aura lieu cette année dans leur amphithéâtre. Ils auraient été la première équipe à disputer un Super Bowl à domicile.

Dans un duel où deux des meilleures défenses de la ligue s'affrontaient, la domination des Eagles est quelque peu apparue comme une surprise.

Les Vikings ont été les premiers à inscrire un touché. Ce fut finalement les seuls points que la troupe de Mike Zimmer est parvenue à marquer. Case Keenum a complété une passe de touché à Kyle Rudolph pour un majeur de 25 verges

.Le reste a entièrement été l'affaire des Eagles. Keenum a mal paru à plusieurs reprises pendant la rencontre. Il a été victime de deux interceptions et a également échappé une fois le ballon.

Le quart Nick Foles a quant à lui amassé 352 verges de gain et a obtenu 3 passes de touché, dont deux ont été captées par le receveur Alshon Jeffery. Le vétéran Torrey Smith a attrapé l'autre passe dans la zone des buts.

Jusqu'à présent en éliminatoires, Foles fait oublier aux partisans des Eagles que le quart partant de l'équipe Carson Wentz est absent pour le reste de la saison, en raison d'une blessure à un genou.

Philadelphie a aussi été plus en mesure d'instaurer une attaque au sol efficace. Jay Ajayi a récolté 73 verges et LeGarrette Blount a inscrit un touché.

Malgré quatre présences en finale, les Vikings n'ont toujours pas gagné de Super Bowl.

Plus d'articles