Retour

Surface Book : Microsoft frappe un grand coup

L'ordinateur du futur vient d'arriver. Il s'agit d'un puissant portable muni d'un clavier rétroéclairé détachable, pourvu d'une autonomie de 12 heures et qui se transforme en tablette au besoin. Le premier ordinateur portable fabriqué par Microsoft, la Surface Book, va certainement séduire des tas de consommateurs.

Un texte de Janic Tremblay

Microsoft avait gardé le meilleur pour la fin. Après avoir présenté les nouvelles moutures de ses téléphones, de son moniteur d'activités et de sa tablette Surface, la compagnie de Redmond a laissé tomber une bombe. Microsoft a présenté un nouveau produit que personne n'avait vu venir. Un portable hybride qui est à la fois un ordinateur puissant et une tablette.

Un portable puissant...

Le premier ordinateur fabriqué par Microsoft est pourvu d'une coque en magnésium, qui rappelle les ordinateurs d'Apple. Il est équipé des récents processeurs Intel Skylake. La mémoire vive est extensible jusqu'à 16 Go. Le clavier est amovible et rétroéclairé. L'écran tactile en Gorilla Glass offre une haute résolution de 267 ppp. Microsoft prétend que la Surface Book est deux fois plus puissante qu'un MacBook Pro. Si c'est vrai, ce n'est pas rien. Il faudra attendre de tester pour en savoir plus.

...qui cache une tablette.

Une fois détaché grâce à un processus très ingénieux de charnière à cran verrouillable, l'écran devient une tablette de 725 grammes dont l'autonomie est d'environ 10 heures.

Notez cependant que la puissance de l'ordinateur diminue alors, car le puissant processeur graphique de l'engin a été dissimulé dans le clavier. On peut aussi tout simplement faire basculer l'écran sur 360 degrés sans le détacher pour maintenir toute la puissance de l'ordinateur.

Un concept intéressant

Pas besoin de se creuser la tête bien longtemps pour comprendre l'intérêt du concept. Microsoft a bien saisi que certains consommateurs ne veulent plus trimballer de multiples dispositifs mobiles.

L'idée d'un ordinateur polyvalent qui peut servir à la fois pour créer du contenu en mode ordinateur et en consommer en mode tablette va certainement séduire des tas de gens. Enfin, ceux qui pourront se le payer, car la Surface Book n'est pas donnée : 1949 $ canadiens. C'est plus cher que le prix combiné d'un ordinateur portable de moyenne gamme et d'une tablette de type iPad Air 2. Mais, le problème reste entier : on a toujours deux appareils.

Le PDG d'Apple, Tim Cook, répétait récemment que la fusion OSX/iOS ne se produirait pas. Que le MacBook et l'iPad allaient continuer de vivre dans des univers séparés. Au contraire, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, semble vouloir faire tomber toutes les barrières avec un seul écosystème pour tous les dispositifs : Windows 10.

Qu'on se le dise : Microsoft est de retour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine