Retour

Tabagisme et cannabis : des règles contradictoires à l'Île-du-Prince-Édouard

Le ministre de la Santé de l'Île-du-Prince-Édouard reconnaît que les règles annoncées récemment pour encadrer la consommation du cannabis vont à l'encontre de certaines politiques antitabac de la province.

Dans la province, ce sont les propriétaires d'édifices à logement qui décident si leurs locataires ont le droit de fumer chez eux ou non, et ils sont de plus en plus nombreux à interdire la fumée. Certains interdisent la cigarette jusque sur les balcons.

Mais avec la légalisation du cannabis récréatif prévue pour le 1er juillet prochain, la consommation de la substance à l'île sera permise seulement dans « des résidences privées ».

Le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Henderson, reconnaît que les règles sont contradictoires, surtout que la province étudie la possibilité d'interdire de fumer dans tous ses logements communautaires.

Pour sa part, la Municipalité de Stratford, en banlieue de Charlottetown, jongle avec l'idée d’interdire complètement la fumée dans son territoire.

Robert Henderson ajoute qu'en théorie, il préférerait que personne ne fume, qu’il s’agisse de tabac ou de cannabis. Mais dans la pratique, il concède qu'il y a encore du travail à faire pour établir des règles cohérentes et applicables.

D’après un reportage de François Pierre Dufault

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les pires inondations





Rabais de la semaine