Retour

Telus donne le numéro d’une femme à son ex-copain harceleur

EXCLUSIF - La compagnie Telus attribue à une « erreur humaine » le fait que l'un de ses employés a donné accès au compte de téléphone d'une femme de Hamilton à son ex-petit ami, qui la harcelait, a appris CBC.

Ce dernier est accusé notamment de voies de fait armées et de violation de sa probation, après avoir agressé et poursuivi la mère en voiture plus tôt en janvier, selon la police.

L’accusé aurait demandé à une autre femme de se faire passer auprès de Telus pour la victime alléguée afin d’obtenir son nouveau numéro de téléphone cellulaire.

Telus est complice de mon agression. Ils ont été négligents.

Victime alléguée

L’accusé faisait déjà l’objet d’une ordonnance des tribunaux l’empêchant de s’approcher d’elle.

Les aveux de Telus

Le fournisseur de téléphonie cellulaire admet que son agent du service à la clientèle n’a pas suivi les procédures en place.

Le porte-parole Richard Gilhooley dit que l’employé en question « voulait bien faire », soutenant qu’il avait été trompé par un « imposteur doué ».

La victime alléguée se demande toutefois comment l’agent a pu croire qu’il avait affaire à la véritable cliente, alors que l’autre femme au bout du fil, qui prétendait avoir perdu son sac à main, n’arrivait pas à fournir le numéro d'identification personnel (NIP) de son compte ni son numéro de téléphone.

« Ce ne sont pas des indices suffisants [pour dire non]? » lance-t-elle.

L’employé n’aurait demandé à l’imposteur que l’adresse et le courriel liés au compte. Normalement, il aurait dû enjoindre à la supposée cliente de se présenter à un kiosque Telus pour vérifier son identité, grâce à une pièce d’identité avec photo, explique M. Gilhooley.

La compagnie promet d'indemniser la cliente, sans donner plus de détails.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine