Le film The Revenant, d'Alejandro Gonzalez Inarritu, a remporté trois prix, dont celui du meilleur film dramatique, dimanche lors de la cérémonie des Golden Globes.

Inarritu a d'abord vu son travail récompensé dans ce film tourné en Colombie-Britannique et en Alberta. Il a remporté le Golden Globe du meilleur réalisateur, un prix qui lui avait échappé l'an dernier. Leonardo DiCaprio a également été salué pour sa performance dans The Revenant, qui raconte l'histoire vraie du trappeur Hugh Glass, qui, blessé, doit entreprendre un long périple pour retrouver son camp de base. DiCaprio, qui compte trois Golden Globe en carrière, est toujours en quête d'un premier Oscar.

L'acteur a livré un vibrant plaidoyer pour la défense des droits et des territoires des Premières Nations.

Même si elle n'a pas remporté le Golden Globe du meilleur film dramatique pour lequel elle était en nomination, la coproduction canado-irlandaise Room a fait parler d'elle dimanche. L'actrice Brie Larson, qui y tient un des deux rôles principaux, a en effet été nommée meilleure actrice, devant notamment Cate Blanchett et Rooney Mara, vedettes du long métrage Carol.

Deux prix pour The Martian

La statuette de la meilleure comédie a été remise à The Martian, de Ridley Scott. Matt Damon, qui y tient le rôle d'un astronaute abandonné sur Mars, a pour sa part remporté le prix du meilleur acteur dans une comédie. Du côté féminin, le Golden Globe est allé à Jennifer Lawrence pour son rôle dans Joy, de David O. Russell.

Un premier prix en carrière pour Sylvester Stallone

Quarante ans après la sortie de Rocky, Sylvester Stallone a remporté un prix pour son célèbre rôle.

Stallone s'est vu remettre la statuette du meilleur acteur de soutien pour son travail dans le film Creed, où il reprend le rôle de Rockey Balboa, devenu entraîneur. Il s'agit d'un tout premier prix d'interprétation en carrière pour l'acteur.

L'actrice Kate Winslett a récolté le premier prix remis au cours de la soirée, celui de la meilleure actrice de soutien, pour son rôle dans Steve Jobs.

Étrangement, le film Carol, qui met en vedette Cate Blanchett, est reparti bredouille malgré cinq citations, un sommet. Idem pour Spotlight, à qui plusieurs observateurs prédisaient le Golden Globe du meilleur film dramatique.

Du côté de la télévision, John Hamm, vedette de la série Mad Men, dont la dernière saison a été présentée au printemps dernier, a été nommé meilleur acteur. Il avait également été récompensé lors des Emmy en septembre.

Sans doute une des surprises de la soirée, la chanteuse Lady Gaga s'est vu remettre le Golden Globe de la meilleure actrice de soutien dans une minisérie (American Horror Story : Hotel). Elle a notamment été préférée à Kirsten Dunst (Fargo).

Mr. Robot, dont la première saison a été diffusée au printemps dernier sur plusieurs services de vidéo en continu, a été sacrée meilleure série dramatique, devant notamment Game of Thrones et Empire. Pour sa performance dans Mr. Robot, Christian Slater (meilleur acteur de soutien) a également raflé un Golden Globe.

Le prix de la meilleure comédie est allé à Mozart in the Jungle, une série diffusée sur Amazon depuis 2014. L'acteur Gael Garcia Bernal a également été récompensé pour son travail dans cette série.

Comme il fallait s'y attendre, l'animateur de la soirée, Ricky Gervais, n'a pas manqué de mordant. Il s'est moqué de plusieurs vedettes et productions et même du réseau NBC, qui diffusait le gala, mais qui ne comptait aucune émission en nomination. Il a également eu ces mots pour les nommés :

La saison des remises de prix en cinéma se poursuivra à Los Angeles au cours des prochaines semaines et culminera le 28 février avec la présentation des Oscars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine