Au lendemain d'une victoire de 23-13 au BC Place de Vancouver, une première en 15 ans, les Alouettes de Montréal (3-5) ont congédié leur entraîneur-chef Tom Higgins vendredi.

Le propriétaire de l'organisation Robert Wetenhall en a fait l'annonce. Jim Popp occupera désormais le poste.

« Notre directeur général Jim Popp assumera les fonctions d'entraîneur-chef dès aujourd'hui. La direction de l'équipe et moi avons pleinement confiance en lui, tout comme nos joueurs, a affirmé Wetenhall.

« Nous avons effectué ce changement parce que nous croyons que c'est dans un intérêt fondamental pour l'équipe, et surtout de nos partisans. Nous souhaitons tous exprimer notre affection et notre respect pour Tom, ainsi que notre appréciation pour les contributions qu'il a effectuées envers notre organisation. »

Higgins a présenté un dossier de neuf gains contre neuf revers lors de sa première saison à la barre de la formation montréalaise en 2014. Il a guidé ses troupiers jusqu'à la finale de l'Est.

Cette saison, l'homme de 61 ans a maintenu un rendement de 3-5.

« La décision a été prise par (Robert) Wetenhall avant même la rencontre d'hier, a révélé Popp, sur les ondes du réseau TSN. Je vais m'asseoir avec les entraîneurs samedi matin et nous apporterons quelques ajustements. Mais au bout du compte, en attaque, nous n'avons tout simplement pas atteint notre plein potentiel. »

« Il faut marquer plus de points. [...] Il faut gagner plus de matchs pour faire partie de l'élite du football canadien. Nous devrions avoir une fiche de 6-2, et non de 3-5 », a poursuivi le nouveau pilote des Moineaux.

Avant d'aboutir dans la métropole québécoise, Higgins a été à la tête des Eskimos d'Edmonton, de 2001 à 2004, et des Stampeders de Calgary, de 2005 à 2007. Il a connu ses meilleurs moments avec les Eskimos, où il a décroché trois titres de la Division ouest et une conquête de la Coupe Grey.

Un retour derrière le banc

Popp ne sera pas trop dépaysé lorsqu'il agira à titre d'entraîneur, le jeudi 27 août, contre les Tiger-Cats à Hamilton.

Le directeur des opérations football et du personnel des joueurs se retrouvera dans cette chaise pour la quatrième fois de sa carrière. Sous les ordres de Popp, les Moineaux ont affiché des dossiers de 16-20 en saison et de 1-4 en éliminatoires.

Les trois autres passages de Popp derrière le banc des Alouettes se sont produits à la suite des congédiements de Rod Rust (2001), Don Matthews (2006) et Dan Hawkins (2013).

Des quatre équipes de la Division est, les Alouettes sont la seule à revendiquer un rendement sous la barre de ,500.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine