Retour

Tout va bien à la Maison-Blanche, selon Trump

Malgré une semaine riche en rebondissements à Washington, le président américain Donald Trump a assuré lundi que, non, la Maison-Blanche n'est pas plongée dans le chaos.

Fidèle à son habitude, c'est sur Twitter que le président américain a souligné que les marchés boursiers ne se sont jamais si bien portés et que l'économie américaine affiche ses meilleurs rendements depuis des années.

« Taux de chômage le plus bas en 17 ans, salaires en hausse, frontières sécurisées », a ajouté Donald Trump, avant de conclure : « Pas de chaos à la Maison-Blanche! ».

Ces propos rassurants sont survenus quelques heures seulement avant l'assermentation du nouveau chef de cabinet, John F. Kelly, qui était jusqu'à maintenant secrétaire de la Sécurité intérieure.

Une semaine chargée

Le président a annoncé vendredi que M. Kelly allait remplacer Reince Priebus comme chef de cabinet, peu après l'attaque obscène lancée par le nouveau directeur des communications de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, à l'encontre de M. Priebus.

M. Scaramucci a accusé Reince Priebus d'être responsable de la divulgation de sa déclaration de revenus par le site Internet Politico, tout en le couvrant d'insultes.

Quelques jours plus tôt, Donald Trump s'est à nouveau attaqué au procureur général Jeff Sessions, remettant en question son travail dans l'enquête du FBI sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle.

Pour conclure cette semaine chargée, le Sénat américain a rejeté vendredi la réforme de l'Obamacare, menaçant une fois de plus l'une des principales promesses de campagne du président.

Donald Trump semble espérer que John F. Kelly, un ancien général de la marine américaine, parviendra à imposer un ordre militaire dans les rangs de la Maison-Blanche.

Son succès dépendra toutefois des pouvoirs qui lui seront accordés et de la volonté des proches du président à mettre de côté leurs rivalités pour travailler ensemble.

Plus d'articles

Commentaires