Retour

Trans Mountain : une fuite de pétrole beaucoup plus importante qu’annoncée en C.-B.

Alors que le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique avait initialement évoqué une perte de 100 litres de pétrole brut, le 27 mai dernier, ce sont finalement 4800 litres qui ont été déversés dans le sol après une fuite dans une station de Kinder Morgan.

Ali Hounsel, porte-parole du projet d’oléoduc Trans Mountain, de l’entreprise texane Kinder Morgan, a indiqué à CBC News, samedi, que 4,8 mètres cubes de pétrole brut ont été échappés dans le sol de la station de pompage Darfield, au nord de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Le 27 mai, la province avait certifié qu’aucun cours d’eau n’avait été touché par cette fuite, contenue aux abords de la station, alors que Kinder Morgan s'était gardée de commenter sur la quantité de pétrole échappée.

En vertu du code opératoire de Kinder Morgan, le seuil minimal au-delà duquel la compagnie est tenue de rapporter un incident est de 100 litres.

L’entreprise a par ailleurs précisé que l’opération de nettoyage touchait à sa fin.

Deux jours après cet incident, Ottawa s’est engagé à acheter à Kinder Morgan le pipeline Trans Mountain pour 4,5 milliards de dollars. La firme avait laissé au gouvernement fédéral jusqu’au 31 mai pour finaliser un accord, en menaçant de mettre fin au projet d'extension de l'oléoduc.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine