Retour

Transferts en santé : les premiers ministres provinciaux veulent rencontrer Trudeau

Les premiers ministres des provinces et des territoires exigent une rencontre avec Justin Trudeau pour parvenir à une entente sur les transferts en santé. Les membres du conseil de la fédération vont même jusqu'à demander que la date de cette réunion soit fixée avant la rencontre prévue cet automne pour développer une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Cela fait quelques semaines que le sujet est au cœur d'échanges parfois acrimonieux entre les capitales provinciales et Ottawa.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, a confirmé que l'augmentation des transferts en santé se limiterait à 3 % dès l'an prochain. Elle s'en tient donc à ce qu'avait déterminé le gouvernement Harper.

Les provinces et les territoires réclament plutôt une augmentation annuelle de 6 %.

C'est dans ce contexte que le président du Conseil de la fédération, le premier ministre du Yukon Darrell Pasloski, a fait parvenir une lettre à Justin Trudeau le 15 septembre.

Pour la prochaine année fiscale, les provinces et territoires estiment que les changements apportés aux transferts se traduiront par une chute de revenus de 1 milliard de dollars en 2017-2018.

Dans sa lettre, Darrell Pasloski suggère au premier ministre Trudeau de maintenir le taux de transfert actuel pour une période d'un an si une entente n'est pas conclue avant l'année prochaine. 

Plus d'argent, mais des conditions

La ministre Jane Philpott affirme que les provinces auront en fait plus que l'augmentation prévue de 3 %. Mais les nouveaux montants seront destinés à des programmes particuliers dans lesquels veut investir le fédéral, notamment les soins à domicile.

Mardi, le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette, a affirmé qu'il s'opposait à ce que le versement d'argent par Ottawa soit assujetti à des conditions.

La santé avant le climat?

Pour tenter de régler ce dossier sensible, les premiers ministres des provinces et des territoires demandent donc de rencontrer Justin Trudeau avant la mi-décembre. La lettre signée par le premier ministre du Yukon fixe un échéancier supplémentaire.

La ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a confirmé aujourd'hui que son gouvernement et ceux des provinces et des territoires devraient s'entendre sur une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques cet automne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine