Retour

Triple meurtre à Calgary : des traces de sang dans la maison des Liknes

Les premiers policiers qui sont arrivés à la maison de Kathy et Alvin Liknes ont trouvé des traces de sang un peu partout, mais aucune trace d'entrée par effraction, ont entendu les jurés lors du procès pour le triple meurtre de Calgary.

L’agent Trevor Matthes a été le premier à entrer dans la maison des Liknes le 30 juin 2014 avec d’autres agents. Ils ont premièrement exploré la maison à la recherche du petit Nathan O'Brien, alors âgé de 5 ans, car ils croyaient qu’il s’y trouvait toujours ou qu’il aurait pu s’y cacher.

En cherchant dans la maison, ils ont trouvé des taches de sang un peu partout : au sous-sol, dans la chambre des Liknes et près du garage intérieur de la maison.

M. Matthes a expliqué durant son témoignage que plusieurs taches de sangs avaient des marques de traînée comme si l'on avait tiré des gens ou des choses.

Leur première visite n’a duré que quelques minutes. Lors de leur deuxième visite, ils ont trouvé les cellulaires des Liknes.

Le deuxième témoignage a été celui de l’agent Derek Alexon de l'équipe médico-légale. Il est arrivé vers 17 h à la maison et il a travaillé jusqu'à 3 h du matin pour recueillir les preuves.

Son équipe a trouvé deux dents dans la maison et des traces de sang sur des haltères. Ils ont trouvé aussi des traces de pas avec du sang dans le garage.

Même si les deux officiers ont dit qu'aucune trace d'entrée par effraction n'a été notée, Derek Alexon a indiqué que des traces de perçage ont été repérées sur des serrures de la maison.

Tous ces éléments de preuve ont été envoyés par son équipe pour analyse.

Le jeune Nathan O'Brien dormait chez ses grands-parents le 29 juin 2014, la dernière fois que le trio a été vu.

Quand sa mère, Jennifer O'Brien, est venue le chercher le lendemain, la maison était vide et elle a vu des taches de sang.

Une alerte Amber a rapidement été activée, déclenchant une fouille de deux semaines jusqu'à ce que la police arrête et accuse Douglas Garland des meurtres le 15 juillet 2014.

Au moment de la disparition de la famille, Douglas Garland vivait avec ses parents dans leur propriété rurale juste au nord de Calgary.

La théorie de la Couronne est que les corps des Liknes et de Nathan ont été brûlés dans un baril dans la ferme des Garland.

Les témoignages se poursuivront jeudi. Quatre témoins sont attendus à la barre, dont d'autres policiers et un expert en serrures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine