La Sûreté du Québec a arrêté un homme de 51 ans dans la nuit de mercredi à jeudi en lien avec un triple meurtre survenu dans deux résidences du Centre-de-la-Mauricie.

Le suspect se serait d'abord rendu dans une résidence du secteur Saint-Gérard-des-Laurentides de Shawinigan, où il aurait assassiné deux femmes.

Selon des sources, le suspect résidait dans cette maison. Il aurait également tenté d'incendier la demeure, mais la SQ n'a pas confirmé les informations.

L'individu aurait ensuite pris la direction de Saint-Mathieu-du-Parc, où il aurait ligoté et tué une troisième femme, toujours avec une arme à feu, sous les yeux de son conjoint.

Il aurait ensuite aspergé d'essence ce dernier. Celui-ci a toutefois réussi à prendre la fuite chez un voisin et a alors alerté les autorités.

Selon la Sûreté du Québec, le conjoint de la troisième victime a été transporté à l'hôpital pour des blessures mineures, et son état est stable.

Le suspect a finalement été arrêté dans une station-service de la rue de la Montagne, au nord de Shawinigan. Des témoins rapportent qu'un bidon d'essence se trouvait sur le sol près de la voiture du suspect. Une arme à feu, un couteau et des balles seraient aussi près du véhicule.

Les deux victimes abattues dans la même résidence, à Saint-Gérard-des-Laurentides, seraient la belle-sœur de l’individu arrêté de même qu’une cousine de cette dernière, selon des membres de la famille des victimes. La troisième victime, tuée à Saint-Mathieu-du-Parc, serait la belle-mère du suspect, selon ces mêmes membres de la famille.

Le suspect était hébergé depuis quelques mois dans la résidence où les deux premières femmes ont été abattues, mais les propriétaires lui auraient demandé de quitter les lieux au cours des prochains jours, selon les sources de Radio-Canada, que refuse de confirmer la SQ.

Le suspect est interrogé par les policiers.

La SQ a confirmé que le suspect et les victimes se connaissaient. Quatre autres personnes, qui sont reliées aux victimes et au suspect, ont été transportées au centre hospitalier de la Mauricie, où ils sont également interrogés par la police.

Pour consulter une carte de l'événement, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine