Retour

Trois carcasses de baleines trouvées en 24 heures

Une carcasse de béluga et deux carcasses de marsouin commun ont été trouvées au cours des derniers jours dans la péninsule gaspésienne.

Un texte d’Isabelle Damphousse

Lundi matin, des bénévoles ont réussi à repêcher une carcasse de béluga dans le secteur de Baie-des-Sables. La carcasse avait été aperçue à la dérive au cours de la fin de semaine sur le fleuve dans le secteur de Sainte-Flavie.

Selon le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins, il s'agit d'un mâle. Le mammifère mesure 4,75 mètres et pèse 1500 kilogrammes.

La carcasse, qui est relativement en bon état, sera transportée vers la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal à Saint-Hyacinthe pour une nécropsie complète.

C'est la 17e carcasse qui est retrouvée sur les berges du Saint-Laurent cet été.

De ce nombre, neuf sont des adultes et sept des nouveau-nés. Le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins en est à confirmer qu'une huitième carcasse est celle d'un nouveau-né, à l’aide de l’étude de la formule dentaire.

Plus de mortalité chez les nouveau-nés

Selon la porte-parole de l’organisation, Josiane Cabana, le nombre de carcasses retrouvées sur les berges cette année demeure dans la moyenne.

Elle ajoute toutefois qu'une hausse de la mortalité chez les nouveau-nés est observée depuis 2010.

Auparavant, pas plus de trois carcasses de nouveau-nés étaient repêchées annuellement. Depuis 2010, l’organisation enregistre des chiffres nettement plus élevés.

Deux marsouins retrouvés en Gaspésie

Deux carcasses de marsouin commun ont aussi été trouvées en Gaspésie dimanche : l'une à Cap-des-Rosiers et l'autre à l'Anse-au-Griffon.

Selon le Réseau québécois d'urgences pour mammifères marins, la carcasse qui s’est échouée à l’Anse-au-Griffon porte des marques de dents sur son corps, ce qui pique la curiosité des scientifiques.

Selon Josiane Cabana, des articles scientifiques expliquent que certains marsouins portent des marques de dauphins sur leur peau. Le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins tente de récupérer cette carcasse pour l'analyser.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine