Retour

Trudeau promet des prestations pour aidants naturels plus souples et plus accessibles

Davantage de Canadiens pourront obtenir des prestations de compassion pour prendre soin de proches malades si le Parti libéral est porté au pouvoir, promet le chef de la formation politique, Justin Trudeau. Ce programme de l'assurance-emploi sera non seulement « plus accessible », a-t-il annoncé lors d'un point de presse tenu à Victoria, en Colombie-Britannique, mais aussi « plus souple ».

« Les Canadiens qui doivent s'occuper d'une personne qui nécessite des soins pendant les heures de travail ne seront plus exclus. Aussi, ceux qui prennent soin d'un enfant qui n'est pas capable de se rendre à l'école pendant une période prolongée ne seront plus exclus, eux non plus. Ils auront droit à un soutien financier du gouvernement », a-t-il déclaré.

Justin Trudeau s'est aussi engagé à modifier les critères « trop rigides » du programme, afin que les aidants naturels puissent « répartir leurs prestations de six mois en différents blocs à l'intérieur d'une année ». À l'heure actuelle, les demandeurs ne peuvent obtenir des prestations que si leur proche qui est malade risque de mourir au cours des six prochains mois, le tout étant confirmé par un certificat médical.

Ces certificats seront toujours requis pour tous les cas de figure cités ci-haut, a précisé M. Trudeau.

Selon le chef libéral, trop de Canadiens doivent quitter leur emploi et gruger leurs économies pour prendre soin de leurs proches. Il affirme donc que sa proposition sera profitable pour l'économie, en plus de mettre un terme à une situation « injuste » pour de nombreux citoyens.

Selon le Parti libéral, cette nouvelle approche entraînera un « investissement de 190 millions de dollars ». Un porte-parole du parti, Jean-Luc Ferland, affirme que les détails seront connus lors du dévoilement de la plateforme budgétaire du parti, mais assure tout de même qu'il n'y aura « aucune augmentation des cotisations » pour les travailleurs.

Plus d'articles

Commentaires