Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s'est rendu à Londres pour rencontrer la chef de l'État canadien, la reine Élisabeth II, âgée de 89 ans. Justin Trudeau l'avait déjà rencontrée à la fin des années 1970 alors qu'il n'était encore qu'un enfant.

Il avait alors visité Buckingham Palace avec son père, Pierre Elliott Trudeau, lorsque ce dernier occupait la fonction de premier ministre du Canada. « Elle était très grande, s'est-il souvenu dans un communiqué publié par son bureau. C'est dire à quel point j'étais petit à l'époque. »

« C'était des moments merveilleux parce que je savais à quel point mon père l'aimait, a-t-il ajouté. Mon père était vraiment fier de présenter son fils à la reine. » M. Trudeau a lui-même fait le voyage avec sa femme et ses deux plus jeunes enfants.

L'accueil canadien de réfugiés syriens

Le premier ministre Trudeau a dû s'expliquer sur le retard dans l'accueil de réfugiés syriens en sol canadien, lui qui avait promis d'en recevoir 25 000 avant la fin de l'année. M. Trudeau a repoussé l'accueil de ces réfugiés à la fin février 2016.

M. Trudeau a indiqué que son gouvernement préférait prendre plus de temps pour accueillir les réfugiés tout en s'assurant qu'ils soient bien reçus par les Canadiens plutôt que d'agir plus rapidement et de susciter la méfiance.

« Pour beaucoup de gens, ça souligne des craintes, et quand ils vont rencontrer ces familles - qui ne veulent que s'établir en paix et en sécurité, et surtout de pouvoir contribuer et réussir à contribuer à la société d'accueil, à cette société qui sera maintenant la leur - nous allons voir le genre d'ouverture et de réussite dont le Canada a toujours su faire preuve », a déclaré le premier ministre canadien.

L'agenda londonien

Le premier ministre a prononcé un discours à la Maison du Canada, à Trafalgar Square, avant de prendre part à une rencontre avec son homologue britannique, David Cameron. Les deux hommes devaient aborder des sujets comme les changements climatiques, les mesures antiterroristes et l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada.

M. Trudeau quittera le Royaume-Uni jeudi pour se rendre à Valetta, sur l'île de Malte, où les 54 pays du Commonwealth tiennent leur sommet biannuel. Le premier ministre canadien entend encourager ses homologues à rehausser leurs ambitions dans la lutte contre les changements climatiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine