Retour

Trump est un « vantard », affirme Bush père dans un nouveau livre

Les anciens présidents américains, George H. W. Bush et George W. Bush, ne mâchent pas leurs mots à l'égard de celui qui occupe la Maison-Blanche. Donald Trump est un « vantard » pour Bush père et « un homme qui ne sait pas ce que cela représente d'être président », pour le fils.

Ces premières remarques acerbes sur Trump apparaissent dans The Last Republicans, un nouveau livre portant sur les deux anciens chefs d’État. Le père et le fils se sont confiés à l’historien Mark Updegrove, tant sur Donald Trump que sur le déroulement surprenant de la dernière campagne présidentielle.

« Je ne l’aime pas. Je ne le connais pas beaucoup, mais je sais que c’est un vantard. Je ne suis pas emballé à l’idée qu’il soit un leader », a déclaré George H. W. Bush à l'historien, en mai 2016, en pleine course à l’investiture républicaine.

Selon cet ancien héros de la Navy aujourd’hui âgé de 93 ans, Donald Trump était un candidat avec « un certain ego » pour qui l'humilité est un défi.

Alors que George W. Bush a été élevé en « pensant au bien commun », Donald Trump est « manifestement narcissique », conclut l’auteur dans une entrevue à CNN.

À l'affirmation de Donald Trump : “Je suis mon propre conseiller”, George W. Bush lâche : “Wow, cet homme ne sait pas ce que cela représente d’être président.” »

Ni l’un ni l’autre n’ont voté pour le candidat de leur parti. Le père a plutôt donné son vote à la démocrate Hillary Clinton tandis que le fils n’a pas choisi de candidat présidentiel. Aussi éclairée soit-elle, Hillary Clinton a manqué de jugement avec le scandale des courriels, se désole M. Bush fils.

Le titre du livre, Les derniers républicains, est d'ailleurs inspiré d’un constat du 43e président américain durant la dernière campagne présidentielle.

« Je crains être le dernier président républicain », a confié George W. Bush à l’historien en 2016, alors que plusieurs problèmes plombaient le Parti républicain et qu'Hillary Clinton pouvait accéder à la présidence des États-Unis. « Donald Trump représente tout ce qu’abhorrent les Bush », raconte M. Updegrove en entrevue.

Les deux hommes s’inquiètent que le président actuel ne détruise le Parti républicain qu’ils ont passé leur vie à bâtir, explique-t-il. Le Grand Old Party s’est jadis engagé à réduire les barrières au commerce et à l’immigration, selon l'historien.

La Maison-Blanche réagit

« Si un seul candidat présidentiel peut démolir un parti politique, cela révèle la véritable force de l’héritage laissé par les deux présidents, a répliqué un responsable à la Maison-Blanche. Et cela commence avec la guerre en Irak, l’une des plus grandes erreurs de politique étrangère dans l’histoire américaine. »

« Le président Trump est déterminé à tenir ses promesses faites aux Américains en ramenant des emplois, en promouvant la politique étrangère qui met de l’avant les États-Unis et en défendant les oubliés de notre grand pays », a-t-il dit à CNN.

Le livre aborde aussi la relation compliquée entre le père et le fils, ainsi que d'autres aspects de la politique américaine.

Les deux anciens présidents républicains se sont abstenus de commenter le livre, qui sortira le 14 novembre dans les librairies américaines.

Plus d'articles

Commentaires