Retour

Trump et Xi croisent le fer au sommet de l'APEC

Les présidents américain et chinois ont de nouveau offert des visions fort contrastées de l'avenir du commerce international, vendredi, dans des discours prononcés à quelques minutes d'intervalle lors du sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique (APEC), à Danang, au Vietnam.

Alors que le président américain Donald Trump a profité de l’occasion pour mettre de l’avant sa vision plutôt isolationniste des échanges internationaux, son homologue chinois, Xi Jinping, a de nouveau plaidé en faveur d’une mondialisation accrue.

« Je mettrai toujours l’Amérique d’abord de la même manière, j’espère, que vous tous dans cette pièce donnerez la priorité à vos pays respectifs », a plaidé M. Trump lors de ce discours prononcé devant des chefs d’entreprises de la région Asie-Pacifique.

« Nous n’allons plus participer à de grands accords qui nous lient les mains, qui [nous contraignent à] abandonner notre souveraineté et qui rendent impossible toute application significative des lois », a encore déclaré le président américain, affirmant vouloir du commerce « sur une base juste et équitable ».

M. Trump, dont la première année de mandat a été marquée par son abandon du Partenariat transpacifique (PTP) et par le lancement des négociations visant à renouveler l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), a réitéré qu’il est en faveur d’ententes commerciales bilatérales, plutôt que multilatérales.

Autre son de cloche de la Chine

Prenant la parole après lui, le président Xi s’est plutôt posé en défenseur de la mondialisation, comme il l’avait fait en janvier dernier lors du Forum économique mondial de Davos en janvier dernier, trois jours avant que M. Trump ne succède à Barack Obama, qui avait négocié le PTP.

« Nous devrions soutenir le libre-échange et pratiquer un régionalisme ouvert pour permettre aux pays en développement de tirer davantage profit du commerce et des investissements internationaux », a déclaré celui qui vient tout juste de consolider son pouvoir à la tête de l’État chinois.

« Devrions-nous encourager la mondialisation économique, ou devrions-nous tergiverser et stagner face aux défis? Devrions-nous avancer ensemble vers une coopération régionale ou devrions-nous suivre des chemins séparés? » a demandé le président Xi.

« L’ouverture amène le progrès, alors que le repli sur soi fait des laissés pour compte », a-t-il conclu.

Le président chinois a d’ailleurs profité de son allocution pour annoncer son intention d’élargir l’accès des entreprises étrangères à son secteur financier, actuellement protégé par des restrictions qui sont critiquées par ses partenaires économiques.

La Chine tente, depuis plusieurs années déjà, de conclure un accord de libre-échange regroupant une quinzaine de pays de la région Asie-Pacifique, baptisé Partenariat économique régional global. Le Partenariat transpacifique était notamment perçu comme une initiative visant à contrecarrer cette approche.

Le président Trump a cependant grandement compromis la possibilité que cet accord voie le jour en s’en retirant, trois jours après avoir été assermenté. Les 11 autres pays participants, dont le Canada, tentent de négocier un accord qui permettrait à l’accord d’être mis en œuvre malgré tout.

Le Japon a déclaré vendredi que les 11 pays impliqués dans le Partenariat transpacifique (PTP), y compris le Canada, avaient convenu de progresser en vue de sa mise en oeuvre.

Les responsables du gouvernement canadien n'ont pas confirmé cette information livrée par le ministre de l'Économie Toshimitsu Motegi. Ce dernier avait déjà annoncé jeudi soir un accord de principe, mais le Canada avait par la suite opposé un démenti.

Sous sa forme actuelle, le PTP ne peut pas aller de l'avant sans Washington. Les pays restants doivent donc réviser l'entente qui, selon la Banque mondiale, intégrerait 13,5 % de l'économie mondiale – contre 40 % lorsque les États-Unis figuraient toujours parmi eux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine