L'histoire d'Alexandre Taillefer a fait des vagues depuis son passage à Tout le monde en parle. L'homme d'affaires a confié dimanche que son fils a envoyé des signaux d'alarme sur Twitch, six mois avant de s'enlever la vie. Retour en quatre questions sur l'univers de Twitch.

1. Qu'est-ce que Twitch?

Une plateforme de diffusion et de socialisation réunissant 100 millions de joueurs de jeux vidéo, dont 75 % sont des hommes âgés de 18 à 49 ans. En connectant votre console de jeu au réseau, la plateforme vous permet soit d'agir comme spectateur, soit d'agir comme diffuseur. En tant que diffuseur, il est possible de se filmer en train de jouer à différents jeux.

Les spectateurs peuvent vous regarder jouer en temps réel, ou participer d'une certaine façon à la partie en clavardant avec le reste de la communauté, par exemple pour faire des remarques, partager des astuces ou recevoir des conseils.

Certains diffuseurs peuvent avoir jusqu'à 2 millions de spectateurs qui les suivent. Des tournois mondiaux de jeux vidéo sont aussi diffusés sur cette plateforme.

2. Qui se retrouve sur ce site?

En principe, il faut être âgé de plus de 18 ans pour être inscrit à Twitch, sinon, la règle qu'un parent doit être présent pendant qu'on est sur le réseau. Mais dans les faits, de nombreux adolescents font partie de cette communauté.

« On peut trouver une chaîne Twitch tout simplement en cherchant un jeu auquel on a le goût de jouer », mentionne Kazzie Charbonneau, avant d'ajouter « n'avoir jamais vu un parent assis à côté d'un enfant qui joue à des twitchs ».

Plus généralement, il y a au sein des communautés de jeux vidéo tous les comportements que l'on retrouve en société, note pour sa part la professeure à l'UQAM et spécialiste des jeux vidéo, Maude Bonenfant.« Il y a des gens bien, des gens moins bien, il y a des liens qui se tissent, des amitiés qui se développent. »

3. Est-il possible d'utiliser la technologie pour faire de l'espionnage qui serait dit éthique?

« La réponse est oui, mais il faut quand même nuancer. Qu'est-ce qu'on mesure en premier? La technologie, c'est quand même juste un assemblage d'algorithmes et de capteurs. Elle ne pose pas de diagnostic; elle accumule des données qui mènent à un diagnostic. Elle a donc besoin de guides clairs », répond d'emblée le chroniqueur techno Martin Lessard.

De plus, même si la technologie peut reconnaître les mots écrits et que la reconnaissance vocale a fait de grands progrès, la technologie ne peut pas « détecter tout, partout, en tout temps ».

Il faudrait également de « grands moyens » pour que les géants de l'industrie mettent en place ces technologies, poursuit le chroniqueur, et c'est sans compter les questions d'ordre éthique et social qui surviendraient.

4. Qui doit se responsabiliser face à ce qui peut se passer au sein des communautés de jeux vidéo telles que Twitch?

Selon la professeure Montembault, la responsabilité doit être partagée entre les entreprises, les parents et les communautés. Chez les joueurs, il y a notamment une certaine « maturité ludique » qui se développe, soit une forme de respect envers les autres et une compréhension des enjeux qui se créent chez ces communautés. Or, ce n'est pas suffisant.

Les entreprises peuvent mettre sur pied certains dispositifs pour aider les joueurs, par exemple une fonction pour dénoncer rapidement un commentaire négatif ou un joueur de mauvaise volonté.

Enfin, les parents ont une responsabilité, plaide-t-elle. Sur Twitch comme pour Facebook, par exemple, il y a un encadrement et des conseils à prodiguer à des jeunes.

D'après des propos recueillis à l'émission La Sphère

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine