Retour

Ultime adieu aux membres de l'équipe brésilienne décimée dans un écrasement

Malgré la pluie battante, des milliers de personnes ont rendu un dernier hommage samedi à Chapeco aux victimes de l'accident d'avion, survenu lundi en Colombie, et qui a coûté la vie à des membres de l'équipe de soccer de cette ville brésilienne.

Des feux d'artifice ont été lancés depuis le stade Arena Conda et une haie d'honneur s'est formée à l'aéroport, alors que les dépouilles des victimes de l'écrasement se posaient et étaient transportées vers le stade.

Cinquante cercueils ont été exposés dans le stade, où une banderole disant « Dans la joie comme dans les moments les plus difficiles, tu sors toujours vainqueur », avait été déroulée au bord de la pelouse. De couronnes de fleurs y avaient aussi été déposées.

Des habitants se sont également rassemblés le long du trajet du cortège, allant de l'aéroport au stade, pour saluer la mémoire des défunts. D'autres se sont recueillis devant des écrans géants, à l'extérieur du stade, et ont entamé l'hymne de l'équipe de soccer.

« Cet événement, comme vous le savez, a choqué tout le pays », a déclaré le président brésilien, Michel Temer, aux journalistes avant de se diriger vers le stade. Il est demeuré silencieux tout au long de la cérémonie d'hommages.

Les corps des huit journalistes, qui ont péri dans l'écrasement, ont par ailleurs été rapatriés à Rio de Janeiro, samedi.

Aujourd'hui, c'est un cauchemar. Toute la ville pleure, même la pluie, pour tous ceux qui sont morts, sans oublier les journalistes.

Roniele Pizini, une fonctionnaire de Chapeco présente à la cérémonie

71 morts et 6 rescapés

La catastrophe aérienne, survenue près de Medellin, aurait été causée par une panne de carburant, selon les enregistreurs de vol. Le pilote aurait affirmé sur les ondes radio devoir procéder à un atterrissage d'urgence.

La compagnie aérienne bolivienne LaMia Airlines s'est vu retirer sa licence et le président de la Bolivie, Evo Morales, a promis qu'il allait prendre des « mesures draconiennes » pour déterminer la cause de l'accident.

L'écrasement de l'avion a coûté la vie à 71 personnes. Six occupants ont toutefois échappés au pire, dont trois membres de l'équipe de soccer.

L'équipe brésilienne Chapecoense devait se rendre à Medellin pour disputer la finale de la Coupe sud-américaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine