Retour

Un accident d'autocar tue 15 hockeyeurs en Saskatchewan

Une collision entre un semi-remorque et l'autocar de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt a fait 15 morts et 14 blessés graves vendredi au sud de Nipawin, en Saskatchewan.

Lors de la collision, 29 personnes, y compris le chauffeur, se trouvaient à bord de l’autocar.

Les 14 personnes blessées ont été conduites à l’hôpital; trois d'entre elles se trouvent dans un état critique. L'identité des victimes n'a pas encore été révélée.

Des hélicoptères-ambulances ont été dépêchés en urgence sur les lieux de l'accident. La collision s’est produite en fin d'après-midi, à une trentaine de kilomètres sur l'autoroute 35 au nord de Tisdale, près de la jonction avec l'autoroute 335.

État de choc

L'équipe de hockey des Broncos de Humboldt devait jouer contre les Hawks de Nipawin vendredi soir, mais ces derniers ont écrit un message sur Facebook peu après 18 h, affirmant que le match avait été annulé en raison d'un accident concernant l'autobus des Broncos.

« C'est un horrible accident, mon Dieu, c'est très, très grave », a déclaré Darren Opp, le président des Hawks. Il a ajouté que le personnel d'entraîneurs et les joueurs des Hawks attendaient, dans l'espoir de pouvoir aider les victimes et leurs proches.

L’équipe des Broncos de Humboldt compte 24 joueurs originaires de l’ouest du Canada, âgés de 16 à 21 ans.

« Je suis sous le choc, comme tout le monde », a déclaré le président de l’équipe, Kevin Garinger.Comme tous les autres membres de la petite communauté, qui compte près de 6000 habitants, M. Garinger a dit connaître chacun de ces jeunes hommes ainsi que toute l’équipe les entourant.

Le président des Broncos était à Edmonton au moment de l’accident. Il a confié avoir appris la nouvelle au téléphone par un fan qui souhaitait s’enquérir de l’état des joueurs.Au nom de l’organisation des Broncos, Kevin Garinger a envoyé « ses pensées et ses prières » aux personnes les plus touchées par l’accident et a remercié l’équipe médicale qui est intervenue sur les lieux de la collision.

Toujours dans l'attente

Le pasteur Jordan Gadsby de l'église apostolique de Nipawin a déclaré que plus d'une centaine de personnes s'étaient rassemblées à l'église, y compris des parents et des grands-parents des joueurs qui étaient dans l'autobus. « Beaucoup d'entre eux attendent des informations », a-t-il dit.

« Certaines familles ont reçu des nouvelles et ont rejoint leur fils, d'autres attendent de savoir si leur enfant est toujours en vie. »

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a tenu à offrir son soutien aux victimes et à leur famille. « À la ville de Humboldt, à l'ensemble de l'organisation des Broncos et aux familles touchées par cette tragédie, sachez que vous êtes dans le coeur de la Saskatchewan », a déclaré M. Moe dans un communiqué.

Le ministre canadien de la Sécurité publique Ralph Goodale a pour sa part déploré cette collision « véritablement dévastatrice », offrant sur Twitter ses « sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes ».

« Je ne peux imaginer ce que peuvent vivre ces parents », a aussi écrit le premier ministre Justin Trudeau sur son compte Twitter.

« Je suis de tout coeur avec toutes les personnes éprouvées par cette terrible tragédie, dans la communauté de Humboldt et ailleurs », a-t-il déclaré.

L'accès à l'autoroute 35 sera fermé pendant plusieurs heures, a indiqué la GRC, qui invite les automobilistes à emprunter un autre chemin.

Un résident de Humboldt a lancé une campagne de financement participatif pour venir en aide aux parents et à l'équipe. Vers l'heure du midi samedi, il avait déjà amassé plus de 271 000 $.

Plus d'articles