Retour

Un accident de train fait 1 mort et 108 blessés au New Jersey

Une femme est morte et 108 autres personnes ont été blessées dans la catastrophe ferroviaire survenue jeudi matin, à la gare d'Hoboken, au New Jersey, selon le plus récent bilan fourni par le gouverneur de l'État, Chris Christie. Certains blessés sont dans un état critique a précisé le gouverneur de New York, Andrew Cuomo.

Dans un point de presse en après-midi, les deux hommes ont confirmé que l'accident était survenu peu après 8 h 30, lorsqu'un train de NJ Transit, le réseau de transport du New Jersey, est entré en gare trop rapidement, pour une raison encore inconnue.

Le train, qui était parti de Spring Valley, dans l'État de New York, a détruit les barrières de sécurité avant de percuter un mur dans la zone de la réception de la gare. Une partie du toit de la gare s'est effondré et des passagers sont demeurés coincés dans les débris des premiers wagons.

Selon Chris Christie, la victime, de 34 ans, était dans la gare, mais la plupart des blessés se trouvaient dans le train. Parmi eux se trouve le conducteur du train, qui a été « grièvement blessé », mais qui collabore néanmoins à l'enquête.

Le bureau de la sécurité des transports des États-Unis a dépêché une équipe d'enquêteurs pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident. Une responsable a indiqué que l'enregistreur de données doit être récupéré dans la soirée.

Des travailleurs de NJ Transit ont évoqué la possibilité que le conducteur du train ait eu un malaise, mais les gouverneurs Christie et Cuomo ont pris soin d'éviter toute spéculation à ce sujet.

« Le train est arrivé à une vitesse bien trop grande. Il faut maintenant savoir pourquoi », a dit le gouverneur Christie. Andrew Cuomo a ajouté pour sa part que les enquêteurs devront déterminer si la cause est attribuable à un bris d'équipement, à l'incapacité d'agir du conducteur ou autre. La limite de vitesse pour les trains entrant en gare est de 16 km/h.

Interrogé sur la possibilité qu'il s'agisse d'un attentat, M. Christie a répondu qu'il avait toutes les raisons de croire qu'il s'agit plutôt d'un « tragique accident ».

Le gouverneur Christie a salué le travail des premiers répondants et des policiers arrivés sur les lieux, mais aussi la réaction des personnes qui s'y trouvaient. Ces derniers ont aidé à évacuer les trains et à procéder au triage des blessés.

Tous les trains transitant par la gare d'Hoboken ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre. Des ingénieurs évaluent actuellement les dommages qui ont été causés à la structure de la gare, a fait savoir M. Christie. Selon M. Cuomo, ces dommages sont « importants ».

Un conducteur de train, William Blaine, qui était à quelques mètres de l'accident, a déclaré avoir enjambé une femme morte pour sortir de la gare. « Je ne crois pas qu'elle était dans le train, explique-t-il. Je crois que c'est un débris du toit qui l'a atteinte. »

« Les trains s'arrêtent habituellement à 10 ou à 20 pieds [à 3 ou à 6 mètres environ] avant le butoir », a commenté un travailleur de la gare prénommé Mike. « Celui-ci l'a traversé. J'ai entendu comme une explosion lorsque le train a heurté les butoirs. » Le premier wagon est celui qui a subi les plus lourds dommages, selon lui.

Selon une passagère, Bhagyesh Shah, le train était bondé, particulièrement dans les deux premiers wagons, où s'entassent de nombreux passagers pour pouvoir sortir plus rapidement à l'arrivée. Selon elle, les passagers du second wagon ont brisé des fenêtres pour pouvoir s'en extirper.

« "Il ne ralentit pas, nous allons trop vite", ai-je remarqué », raconte Linda Albelli, une femme de 62 ans qui se trouvait dans un des wagons situés à l'arrière du train. « Pendant que je me faisais cette réflexion, il y a eu une énorme collision. »

Des passagers blessés, assis sur des bancs de la gare, attendaient l'arrivée des premiers répondants, a ajouté Mme Albelli. « Il y avait tellement de monde, beaucoup de personnes ayant besoin de soins médicaux. »

« J'ai pu sortir du terminal, j'ai pu aider des gens », a déclaré Tom Speal, un témoin de l'accident. « J'aidais des gens, ceux qui pouvaient sortir. Ce n'était vraiment pas beau à voir. Le toit s'est effondré sur les wagons. Il y avait des câbles, des tuyaux qui pendaient un peu partout. »

Selon Associated Press, aucun des trains du réseau de transport en commun du New Jersey n'est équipé d'un système de commande intégrale (positive train control), qui permet de ralentir, voire d'arrêter automatiquement un train qui roule trop vite.

Le gouvernement américain a ordonné que de tels systèmes soient installés sur tous les trains, mais a accepté de repousser la date butoir pour le faire à la demande des compagnies ferroviaires. Cela doit être fait au plus tard le 31 décembre 2018.

Néanmoins, les trains de NJ Transit disposent d'un système d'alarme qui se déclenche si le conducteur n'actionne aucune commande manuelle pendant plus de 15 ou 20 secondes et stoppe automatiquement le train au bout de ce délai. Il reste à savoir si ce système aurait pu faire la différence. 

Par ailleurs, il n'y a pas de caméra dans la cabine du conducteur. Un tel outil aurait permis de voir les gestes qu'il a posés avant l'accident.

Située sur la rive ouest du fleuve Hudson, la gare intermodale d'Hoboken est une plaque tournante du transport collectif de la région, puisque des métros et des trains de banlieue de même qu'une navette fluviale y transitent. Beaucoup de banlieusards utilisent ce train pour se rendre du New Jersey à Manhattan.

Selon NJ Transit, la station est la cinquième plus achalandée de son réseau avec 15 000 embarquements par jour. Au total, 100 000 personnes utilisent les trains de NJ Transit chaque jour pour voyager entre New York et le New Jersey.

Le gouverneur Christie a dit qu'il est trop tôt pour dire quand la gare pourra rouvrir aux trains de NJ Transit. Des autobus supplémentaires ont été mis en service.

En mai 2011, un autre accident de train à la station Hoboken avait fait une trentaine de blessés. Le train avait foncé dans les barrières de sécurité.

Le pire accident de train de passagers dans l'histoire récente des États-Unis est survenu en mai 2015, à Philadelphie. Il avait fait 8 morts et 186 blessés.

Plus d'articles

Commentaires