Retour

Un adolescent de Brandon plaide coupable d'avoir soutenu l'EI

Un adolescent de Brandon, au Manitoba, qui a été arrêté l'an dernier pour avoir utilisé les médias sociaux afin d'exprimer son appui au groupe armé État islamique, recevra sa peine le mois prochain pour des accusations de terrorisme.

Le jeune homme, qui avait 16 ans lorsqu'il a été arrêté dans la ville de l'ouest du Manitoba en novembre dernier, a plaidé coupable lundi à des accusations d'avoir conseillé la perpétration d'un acte criminel au profit ou sous la direction d'un groupe terroriste ou en association avec lui.

L'adolescent, qui ne peut être identifié à cause de son âge, est derrière les barreaux depuis son arrestation et y demeurera jusqu'à ce que sa peine soit connue, affirme le procureur de la Couronne Ian Mahon.

Aucun détail sur ce qui a mené à l'arrestation du jeune homme n'a été révélé en cour lundi.

La Couronne et la défense ont convenu de le juger comme un adolescent puisqu'il a reconnu sa culpabilité. S'il avait été jugé comme un adulte, la peine maximale pour son crime aurait été l'emprisonnement à vie.

Aucune recommandation sur la peine n'a été faite lundi. Le jeune homme devrait recevoir sa peine devant un juge de Brandon en octobre.

La Couronne affirme que la police a saisi plusieurs objets de la maison de l'adolescent au moment de l'arrestation, dont un ordinateur qui a été « minutieusement inspecté. »

Son arrestation en novembre est survenue plusieurs mois après qu'un autre manitobain eut été arrêté pour avoir ouvertement soutenu le groupe armé État islamique sur Twitter.

Aaron Driver a été arrêté en juin 2015 et relâché avec une obligation de maintenir la paix. Il a plus tard été tué par des agents de la GRC, en août 2016, dans une confrontation armée à Strathroy, en Ontario, après qu'il eut fait exploser une charge explosive.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine