Retour

Un Afro-Américain nommé chef intérimaire de la police de Ferguson

Un Afro-Américain a été nommé chef par intérim de la police de Ferguson, au Missouri, près d'un an après les émeutes suscitées par les tensions raciales.

Andre Anderson, qui a travaillé de nombreuses années en Arizona, sera à la tête du service de police pour les six prochains mois.

En août 2014, un policier blanc avait abattu un adolescent noir, Michael Brown, qui n'était pas armé. Sa mort avait provoqué une onde de choc dans la communauté. Des manifestations et des émeutes ont secoué la petite banlieue de Saint Louis pendant plusieurs mois.

Son décès avait marqué le début d'une série d'autres événements semblables impliquant un policier blanc et une victime noire, notamment à New York et à Cleveland

En conférence de presse mercredi matin, M. Anderson a interpellé la communauté de Ferguson pour qu'elle l'aide à rétablir le lien de confiance entre la police et les citoyens.

Le chef de police de 51 ans a d'ailleurs exprimé sa volonté de devenir le nouveau chef permanent de la police, puisque selon lui, il s'agit d'un travail de longue haleine.

« Je suis prêt à retrousser mes manches et à travailler », a-t-il ajouté.

Le prédécesseur de M. Anderson, Thomas Johnson, avait démissionné dans la foulée de la publication d'un rapport accablant du département de la Justice, en mars, sur les pratiques de la police à Ferguson.

Selon une enquête exhaustive du département, les forces de l'ordre y violaient « systématiquement » les droits constitutionnels des citoyens noirs en faisant un usage excessif de la force, en plus d'y avoir effectué des contrôles routiers de façon démesurée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine