Retour

Un agent de la GRC accusé d'avoir détourné des informations confidentielles

Un agent de la Gendarmerie royale du Canada a été arrêté mercredi matin au Québec pour avoir présumément utilisé les banques de données policières à des fins personnelles alors qu'il était en service en Saskatchewan entre 2014 et 2015.

Kevin Beauvais-Benoit, 33 ans, de Saint-Rémi, fait face à des accusations d'utilisation frauduleuse d'un ordinateur et des données du Centre d'information de la police canadienne.

M. Beauvais-Benoit est aussi accusé de harcèlement criminel, d'abus de confiance et d'avoir transmis de l'information à un tiers non autorisé.

L'accusé aurait transmis l'information qu'il aurait récoltée à propos de l'identité de propriétaires de plaques d'immatriculation à deux personnes de son entourage à des fins de harcèlement. Ils auraient utilisé ces renseignements pour se rendre à la résidence d'une victime et l'intimider.

Ces deux personnes font également face à des accusations de harcèlement criminel.

L'agent est suspendu avec solde depuis sa mutation au Québec, au début de 2016.

Kevin Beauvais-Benoit et les deux autres accusés doivent comparaître le 21 septembre à Longueuil.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine