Dans 20 à 40 millions d'années, la planète rouge pourrait bien arborer un anneau. C'est ce qu'a révélé une étude publiée lundi dans la revue Nature Geoscience.

Mars possède deux lunes, Phobos et Déimos. La première se désintègrerait d'ici 40 millions d'années, donnant possiblement lieu à un anneau autour la planète martienne.

C'est l'orbite de Phobos qui en serait la cause. En se resserrant continuellement, il pousse Phobos à s'écraser sur Mars. À l'opposé, notre lune s'éloigne petit à petit de la terre puisque son orbite se relâche.

C'est en évaluant la composition de Phobos que la sonde européenne Mars Expres a permis d'élaborer ce scénario d'un éventuel anneau martien.

Une collision inévitable

Bref, plus les années passent et plus Phobos finira inévitablement par foncer sur Mars.

Ainsi, les parties moins solides de Phobos se détacheront à l'approche de la planète rouge sous l'effet de la force gravitationnelle de Mars. Par la suite, le noyau solide de Phobos percutera Mars et formera un cratère.

Cette collision devrait se produire dans 20 à 40 millions d'années, selon les données des chercheurs.

Les particules les moins solides de Phobos seront dispersées et formeront un anneau autour de Mars. Ainsi, la force gravitationnelle de Mars scindera les particules de Phobos à leur approche pour finalement les attirer autour d'elle, tel un aimant. 

Ce nouvel anneau martien pourrait bien durer des millions d'années et changer l'allure de la planète, selon l'étude.

« Les scientifiques savent depuis plusieurs décennies que Phobos se rapproche lentement de Mars, à une vitesse de quelques centimètres par an », explique Benjamin Black, de l'université américaine Berkeley, coauteur de cette étude.

C'est à partir des données de la sonde Mars Express que Benjamin Black et son collègue Tushar Mittal, de l'université de New York, ont formulé cette conclusion.

Les chercheurs estiment que ce futur anneau ressemblerait à celui du Saturne. Il aurait la même densité et serait composé de poussières et de glaces.

Fait intéressant, l'origine des anneaux de Jupiter demeure un mystère pour les scientifiques.

Plus d'articles

Commentaires