Retour

Un avion transportant une équipe de soccer s'écrase en Colombie

Un avion transportant une équipe de soccer brésilienne se rendant à Medellin pour disputer la finale de la Coupe sud-américaine s'est écrasé un peu après 22 h lundi soir en Colombie. 75 des 81 occupants ont péri.

Les autorités colombiennes ont annoncé avoir secouru un sixième survivant mardi matin à la reprise des recherches.

« Le sauvetage d'un sixième survivant, le joueur Hélio Hermito Zampier Neto, qui est en train d'être évacué, est confirmé, a déclaré l'Unité nationale colombienne de gestion des risques et catastrophes. La possibilité de trouver d'autres personnes en vie n'est pas écartée. »

Les autorités avaient tout d’abord fait état de la mort de 76 personnes avant de se raviser à la suite de la découverte d’un nouveau survivant.

L’avion de la société LaMia Airlines, un Avro RJ85 fabriqué par le constructeur British Aerospace 146, s’est écrasé dans la région montagneuse de Cerro Gordo, à 50 km de Medellin.

Transportant 72 passagers et 9 membres d’équipage, l’appareil, parti de Sao Paulo au Brésil, avait fait escale à Santa Cruz, en Bolivie, et se dirigeait vers Medellin, en Colombie.

Le président du Brésil, Michel Temer, a décrété un deuil national de trois jours.

Outre Neto, les joueurs de Chapecoense Danilo, Jackson Follmann et Alan Ruschel ont survécu à l’écrasement, tout comme deux membres de l’équipage.

Ils ont été transportés dans des hôpitaux du secteur, selon radio Caracol.

Fondé en 1973, le club Chapecoense a atteint la première division brésilienne en 2014 où Il occupait le neuvième rang du circuit.

Le modeste club brésilien a surpris le monde du soccer sud-américain en atteignant la finale du championnat de clubs de la Coupe sud-américaine pour la première fois de son histoire. Véritable équipe Cendrillon du tournoi, elle a éliminé la puissante équipe argentine de San Lorenzo en demi-finale.

L’équipe devait affronter l’Atletico Nacional dans le premier match d'une série aller-retour de la finale de la Coupe sud-américaine, deuxième championnat de clubs d’Amérique latine.

Le tournoi a été suspendu à la suite de l'écrasement de l'avion.

« Toutes les activités de la confédération sont suspendues jusqu'à nouvel ordre », a déclaré la Confédération de football de la région (CONMEBOL). Son président, Alejandro Dominguez, s'est rendu à Medellin.

Pannes électriques et météo difficile

La pluie qui s’abattait sur la région au moment de l’écrasement a compliqué le travail des secouristes, qui n’ont pu accéder au site que par voie terrestre.

Le maire de La Ceja, une municipalité voisine du lieu de l’accident, a expliqué que les mauvaises conditions météorologiques ont contraint les autorités de suspendre les recherches dans cette zone très difficile d’accès durant la nuit.

Elles devaient reprendre ce matin dès 6 h.

L’appareil se trouvait à une altitude de 15 500 pieds, soit 8500 pieds au-dessus de l’altitude de la ville colombienne, lorsqu’il a disparu des écrans radars, selon le site Flightradar24.

Les pilotes de l’appareil ont déclaré une situation d’urgence en signalant des « pannes électriques », a dit un porte-parole de l’aéronautique civile. L’accident a été enregistré à 22 h 34, selon ce même porte-parole.

L'Unité nationale de gestion des risques et catastrophes a indiqué avoir mis sur pied une cellule de crise de 150 personnes pour coordonner les opérations de secours. L’équipe a installé un poste de commandement dans le petit village de Patanillo, près de Cerro Gordo.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards